Yoga et Heavy Metal : association étrange et intense à New York

yoga métal

A l’origine, le yoga trouve ses racines dans l’Inde ancienne. Pratique méditative et énergétique de libération des émotions et des tensions corporelles, elle a aujourd’hui acquis un tel succès qu’elle a traversé les continents, les océans, et qu’elle est librement réinterprétée à l’occidentale. Des dizaines de yoga existent désormais, certaines plus physiques que d’autres, insistant sur le côté sportif ; on en trouve qui se pratiquent dans des salles surchauffées pour une pratique tout en transpiration, et d’autres professeurs et écoles ont souhaité rester plus proches de la pratique originelle, même si ce ne sont pas les plus faciles à trouver.

Saskia Thode, prof de yoga installée à New York, mais née en Allemagne, a décliné elle aussi son propre style de yoga, puisqu’elle propose une expérience qui mixe la musique métal et la pratique du yoga. Au menu : head-banging, cornes du démon, air-guitar, grognements et hurlements de loups. Dans sa pratique, Saskia Thode mélange un peu tout, dans le but, explique-t-elle, de permettre aux gens de relâcher leur colère, peurs, angoisses ; au lieu du son sacré Om, on trouve un grognement, et la fin de la pratique est dédiée à Satan, dans un long hurlement lupin. Original.

Efficace ou pas, les pratiques détournées du yoga ont de plus en plus la cote, et chacun peut trouver chaussure à son pied. Quant au débat de savoir si cela reste du yoga malgré les déformations, on se contentera de dire que le sujet n’est peut-être pas là, et que si ça fait du bien à certaines personnes, c’est toujours ça de pris.

[Facebook]

Tags :Sources :odditycentralImage source :Metal Yoga Bones
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité