Cars : un innocent dessin animé qui se transforme en monde post-apocalyptique si l’on y regarde de trop près

Cars Disney Pixar

Vous connaissez les dessins animés Cars, n’est-ce pas ? Les personnages évoluent dans un monde de voitures, dans lequel il n’y a aucun humain. Au fur et à mesure, on découvre de nouveaux personnages, des amitiés se créent, mais forcément, quand on est adultes, on se demande comment, et pourquoi, et … c’est là que l’engrenage infernal s’installe.

Notre consœur américaine de chez Gizmodo s’est bien creusé le cerveau sur cet univers parallèle dans lequel n’évolue que des voitures. Alors on en arrive à un monde post-apocalyptique dans lequel les humains ont fini par créé des voitures dotées d’intelligence artificielle, ont réussi leurs projets, mais BOUM ! L’IA déconne et aboutit sur un contrôle des voitures et un génocide humain.

Les voitures prendraient la personnalité de la dernière personne les ayant conduites ou ayant été transportées par elles (ce qui suggère que les tracteurs beuglants ont transporté des vaches), et la voiture Pape, dans Cars, serait la dernière voiture ayant transporté le Pape catholique.

Après la vision d’un monde apocalyptique et d’un génocide humain par les voitures (nous jugeant sans doute inutiles et trop lents), reste à expliquer comment les voitures font pour se reproduire, pour s’améliorer. Pas de famille dans Cars, on peut imaginer une usine, elle aussi fonctionnant grâce à l’IA, mais ça n’explique pas comment ils ont pu récupérer des personnalités d’humains (dans le cadre de cette hypothèse, et pas dans l’hypothèse où l’IA aurait tout simplement développé une personnalité propre).

Bref, une source infinie de suppositions un peu glauques en partant d’un dessin animé pour enfants, c’est ça qui est bon. Ou bien alors, on peut aussi supposer tout simplement que Disney a vu dans la création d’un univers centré autour de l’automobile une manne inépuisable de marketing et de vente de jeux pour les enfants, mais je crois que je préfère encore l’hypothèse d’une IA mangeant mon cerveau, c’est plus rigolo.

Tags :Sources :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité