Waymo prétend que Uber a créé une fausse société pour leur voler des secrets

Waymo

Vous avez peut-être déjà entendu parler de Waymo, l'entreprise qui a attaqué Uber et Otto en justice au motif que les deux entreprises lui auraient volé des secrets pour développer leur propre activité. Voici toute l'histoire.

Otto, spécialisée dans les voitures autonomes, est la création d’un ancien employé de Waymo. L’action en justice qui nous intéresse aujourd’hui affirme que le cofondateur de Otto, Anthony Levandowski, a volé des informations confidentielles avant de démissionner. Otto devait plus tard être rachetée par Uber, ce qui en fait aussi leur problème, juridiquement parlant.

Mais il semblerait finalement que tout ceci n’ait été qu’une ruse, ou du moins que cela ne fasse partie d’un plus vaste plan mis en place par Uber. Selon un rapport de BuzzFeed News, les avocats de Waymo prétendent que la création de Otto n’était qu’une tactique pour mettre la main sur la technologie de conduite autonome de Waymo. Et ceux-ci de présenter un accord entre Uber et Anthony Levandowski signé le 28 Janvier 2016, au lendemain de sa démission de Google (avant que Waymo n’existe).

Les avocats utilisent aussi des emails envoyés en Janviers par Brian McClendon comme preuve dans lesquels un ancien directeur de la cartographie de Uber évoquait une réunion avec « Anthony », qui serait donc Anthony Levandowski.

Malheureusement pour Waymo, le juge en charge de l’affaire ne semble pas convaincu : « la seule chose qui ait été prouvée, c’est qu’il a téléchargé 14 000 fichiers. Je vous ai laissé une grande marge de manœuvre et jusqu’à présent, vous n’avez aucune preuve irréfutable. » À suivre !

Tags :Via :Ubergizmo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité