Pour les tribunaux autrichiens, Facebook doit supprimer les posts haineux

Facebook

Le cyberharcèlement, l'incitation à la haine, le troll à outrance, autant de pratiques qui sont très contestables sur le net, et condamnables. Si les choses peuvent rapidement dégénérer sur le web, en Autriche, il est de la responsabilité de Facebook, et de toute autre plateforme de ce genre, de supprimer les posts haineux.

Dans un rapport de Reuters, les tribunaux ont jugé que Facebook se devait de supprimer tout post incitant à la haine. Et cette décision ne s’arrête pas à la seule Autriche, les suppressions devant intervenir sur tout le réseau social. L’impact est donc mondial.

Si Facebook, Twitter, Instagram et consort ont déjà des outils pour permettre aux utilisateurs de signaler des posts offensants, certains arguent que ces mesures ne sont pas suffisantes et que les réseaux sociaux ne sont pas suffisamment actifs pour enrayer ce genre d’écrits.

L’affaire qui a permis cette décision date de l’année dernière. Un parti politique autrichien avait déposé une requête concernant des posts écrits par un faux profil au sujet de Eva Glawischnig. D’après ce parti, Facebook n’avait pas supprimé lesdits posts et ce malgré plusieurs requêtes le lui demandant. Facebook n’a pas commenté.

Tags :Via :Ubergizmo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité