Donald Trump limoge le patron du FBI, James Comey, et cela a fait l’effet d’une bombe aux USA

donald trump - science

Le Congrès l’a appris par une lettre transmise par la Maison Blanche, le directeur du FBI, James Comey, a été limogé par le président des Etats-Unis, Donald Trump, sur recommandation du ministre de la Justice, Jeff Sessions.

C’est un acte sans précédent, et comme d’habitude, le président américain nous surprend par sa grande classe : le concerné l’a appris aux infos, en même temps que tout le monde, alors qu’il prononçait un discours devant des agents à Los Angeles. Il a d’abord cru à un canular avant que la déferlante d’infos ne lui confirme que c’était bien une réalité.

Accusé d’avoir pris parti dans l’affaire des e-mails de la candidate Hillary Clinton lors des présidentielles de novembre 2016, le président et quelques-uns de ses conseillers ont jugé qu’il n’était plus apte à diriger le Bureau de la Police Fédérale (FBI). James Comey était également en train de mener une enquête sur les liens étroits entre certains membres de l’équipe de campagne de Donald Trump et la Russie lors de cette même campagne présidentielle.

Un spectre du Watergate ?

En 1973, le limogeage, par le président Nixon, du procureur indépendant Archibald Cox, avait provoqué une crise constitutionnelle sans précédent aux Etats-Unis ; aujourd’hui, les élus démocrates dénoncent un abus de pouvoir et les républicains ne savent plus où se mettre, dans leur majorité. Ils craignent en effet, une crise similaire à celle qui avait conduit Richard Nixon à démissionner en 1974.

Pour le moment, les membres du Congrès attendent le nom du prochain nominé par le président Donal Trump, et de ce choix, découleront beaucoup de choses.

Tags :Sources :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité