Intelligence artificielle : Google veut jouer à Madame Irma et anticiper les problèmes de santé

Google Brain - recherche santé

Prévenir plutôt que guérir : si la grande majorité des médecines traditionnelles de par le monde appliquent déjà ce principe depuis des milliers d’années, il semblerait que la technologie puisse intégrer, elle aussi, ce principe de prévention. Et c'est bien l'intention de Google avec ce nouveau développement de son pôle de recherche scientifique, Google Brain. Cela donnerait un coup de pouce géant à certains domaines de la médecine moderne, notamment en termes de prévision et prévention des maladies cardio-vasculaires, de plus en plus nombreuses, chez les hommes comme chez les femmes.

Google s’est associé avec les universités américaines de Chicago et de San Francisco, afin de concevoir une technologie qui, grâce à l’intelligence artificielle et aux données récupérées par les hôpitaux parmi les milliers de dossiers médicaux des patients, permettrait de pouvoir prédire des risques médicaux, une projection de l’état de santé post-hospitalisation, ou les arrêts cardiaques, entre autres espérances.

Les recherches jusqu’ici ont donné des résultats prometteurs, surtout en termes de prédiction des arrêts cardiaques, grâce à l’algorithme eCART, qui peut prédire un arrêt du cœur chez un patient à risque. On ne le dira jamais assez : la prévention et une santé équilibrée passent par une hygiène de vie saine, que ce soit en termes d’activité physique ou d’alimentation, mais si la technologie et la science peuvent s’associer afin de permettre de détecter des risques comme les arrêts cardiaques, et permettre d’améliorer le confort de vie des patients à risque en les rassurant, on se dit qu’un tel progrès est bienvenu.

Tags :Sources :numerama
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité