Fans de Harry Potter, on a trouvé mieux que la bièraubeurre : le cocktail Aragog

cocktail aragog - harry potter

Vous avez déjà goûté la bièraubeurre ? Ou pire (ou mieux, sait-on jamais), vous avez déjà essayé de la fabriquer vous-même, avec des résultats… pouvant se qualifier d’étranges à franchement dégueulasses ? Arrêtez tout ce que vous faites présentement, voici venu le temps des rires et des chants le cocktail Aragog, oui, Aragog, du nom de l’araignée géante recueilli par ce bon vieux Hagrid.

Pourquoi nommer ainsi un simple cocktail du nom d’une araignée géante, qui a surtout le don de vouloir bouffer tout le monde et de faire verdir de peur Ron ? Parce que ce barman mexicain a eu la chouette idée de rajouter du venin de tarentule à son mélange, par ailleurs sympathique, de mangue et de grenade. Voilà, alors en général, quand on veut épater la galerie, on jongle avec les bouteilles, on fait des bons jeux de mots, mais non, à Mexico, on a des tarentules tout le tour du bide, alors on innove, on improvise.

Ah oui, le venin de tarentule, à ce dosage – 0.05% du total – n’est pas mortel. En revanche, il peut causer de sérieuses inflammations de la bouche, des mouvements inopinés de la langue, et des contractions fort incommodantes de la gorge (pouvant occasionner des gênes respiratoires pendant deux heures, environ). Bref, de la joie, du bonheur, à partager entre amis (et avec modération, mais est-il nécessaire de le rappeler ?)

Ça me fait penser à un autre « Mexicain », qui avait laissé derrière lui, outre un héritage foutraque, une fameuse bouteille… « Faut admettre que c’est plutôt une boisson d’homme. »

Allez, pour le plaisir.

Et puis tout de même, la petite vidéo explicative (en espagnol)

Tags :Sources :geekologie
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité