AlphaGo versus Man : encore une victoire de la machine, censurée en Chine

alphago vs man

Le match se déroulait le 23 mai, et opposait le champion numéro un de go, Ke Jie, à l’intelligence artificielle développée par Deepmind Technologies (Google), j’ai nommé la très puissante AlphaGo. Diffusé dans le monde entier grâce à Youtube, le match s’est, une fois de plus, soldé par une – courte – victoire de l’intelligence artificielle.

Dans le monde entier ? Eh non, car un immense pays résiste encore et toujours à l’envahisseur internet. Son arme secrète ? La censure, moins efficace pour baffer des Romains, mais ayant fait ses preuves pour cacher à la population ce que l’on n’a pas envie qu’elle voie. Avec plus ou moins de succès. En effet, si Youtube et Google font partie, en Chine, de la censure quotidienne, habituelle, le match opposant Ke Jie à AlphaGo a été plus particulièrement visé, les chaînes de télévision et les médias s’étant déplacés pour suivre le match ayant reçu l’ordre de ne pas diffuser le match en direct.

Ce qui n’a pas empêché les médias chinois de filouter, pour passer outre la censure, notamment en commentant les mouvements du match, en direct, mais en montrant un autre plateau de jeu. Alors, fierté nationale, honneur ? Pourquoi censurer un tel événement, quand le champion (humain) lui-même reconnaît que la machine est de plus en plus épatante, qu’il qualifie de « dieu du go ». D’autant que la défaite ne fut pas cuisante, Ke Jie n’a perdu que d’un demi-point face à AlphaGo.

Tags :Sources :numerama
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bonsoir,

    « D’autant que la défaite ne fut pas cuisante, Ke Jie n’a perdu que d’un demi-point face à AlphaGo. » AlphaGo a volontairement laissé filé des points en fin de partie car sa stratégie est d’avoir le plus gros % de victoire peu importe l’écart à la fin.

    C’est comme si au foot tu laisses remonter l’adversaire alors que tu mènes 5-0 .

    En résumé ce programme est devenu imbattable par les humains bien qu’il reste imparfait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité