Affaire Waymo-Uber : l’ingénieur à l’origine du prétendu vol de documents a été licencié

Uber

On vous en parlait il y a quelques mois, Waymo, la société de développement des voitures autonomes de Google, et Uber sont en litige autour d’un vol de 14 000 documents autour de la technologie développée par Google. Anthony Levandowski, l’un des employés de Google ayant quitté le groupe pour fonder sa propre société, Otto, rapidement rachetée par Uber, est en procès depuis le mois de février pour vol de secret industriel et violation de brevet.

Si l’affaire semblait stagner ces derniers temps, elle vient de prendre un tour plutôt inattendu : Anthony Levandowski a en effet été licencié par Uber. Ayant toujours refusé de coopérer avec la justice, Uber avait, dernièrement, exhorté son employé à fournir les preuves de son innocence ou bien à produire les documents. Son licenciement prend effet immédiatement, mais Uber a tout de même donné 20 jours à M. Levandowski pour coopérer avec le tribunal. Si tel avait été le cas, il aurait été réembauché immédiatement. Mais le délai est passé le 24 mai et l’employé a choisi de continuer dans sa ligne de défense.

Le procès est encore loin d’avoir trouvé une solution, puisqu’on ne sait toujours pas ce qu’il est advenu des fameux 14 000 documents et brevets. Affaire à suivre…

Tags :Sources :jalopnik
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité