Elon Musk quitte le conseil de Donald Trump après la décision du président de quitter les accords de Paris

Elon Musk

Suite à la décision du président américain de quitter les accords de Paris sur le climat, la décision du milliardaire Elon Musk ne s’est pas faite attendre : il a annoncé sur Twitter qu’il quittait le conseil de Donald Trump.

Depuis hier soir, la décision de Donald Trump choque une majeure partie des pays industrialisés du monde : comment peut-il, en conscience, quitter ces accords qui, s’ils ne sont pas parfaits, témoignent au moins de la volonté des pays signataires, d’une part de reconnaître le changement climatique, et d’autre part de mettre en place des solutions sur le long terme pour limiter les émissions de gaz à effet de serre.

Au lieu de cela, on assiste au gouvernement des climato-sceptiques, qui n’hésitent pas à reprendre les exploitations de charbon, de gaz de schiste, à pomper les ressources jusque dans des parcs naturels et protégés. Elon Musk a peut-être cru qu’il pouvait changer les choses de l’intérieur pour éviter le pire, en s’engageant dans ce conseil, ou bien a-t-il vu son propre intérêt financier ; toujours est-il que le président américain s’est engagé dans une voie que le milliardaire, développeur d’une voiture électrique hyper performante, ne peut pas accepter.

Ce qui semble être un geste fort ne changera malheureusement pas les faits, et Donald Trump n’en est qu’au début de son mandat.

Tags :Sources :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. On se demande pourquoi il a accepté d’être le conseiller d’un président dont une des premières mesures a été d’interdire aux agences gouvernementales concernées toute communication sur le réchauffement climatique, qui a déclaré que ledit réchauffement était un canular des Chinois visant à attaquer économiquement les USA, qui ra éduit le budget de l’Agence de Protection de l’Environnement de 31 %, et le nombre de ses employés de 20 % entre autres décisions. Il était évident que Trump se foutrait éperdument de tout conseil concernant l’écologie, le changement climatique et Cie.

  2. Propre intérêt financier ? Ok oui la question peut ce poser, mais si ça ne serai QUE ça il serai rester, quitter comme ça la maison blanche est plus un symbole, montrer que non, si 196 pays ont tous signé ce n’est pas pour rien ! Bonne réaction de sa part (d’ailleurs il n’y a pas que la sienne, Apple Samsung Google uber Microsoft Sony Philips et j’en passe sont tous d’accord sur ce point, c’est une belle connerie qu’il vient de faire, et ils ne sont pas prêt à le suivre (voir articles dans les différents magazines et sites))

    1. Musk est un visionnaire. J’imagine qu’il cherchait a limiter les dégâts de trump. Au moins il a fait entendre sa voix. Il a bien fait d’être conseiller de Trump pour pouvoir démissionner et montrer son mécontentement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité