Donner un smartphone à un enfant est similaire à lui donner un gramme de cocaïne !

smartphone

Aussi utile et salvateur que puisse être le smartphone, il est aujourd'hui chez bon nombre d'entre nous perçu comme une véritable addiction. Une spécialiste britannique avertit même les parents que donner un tel appareil à un enfant peut causer autant de dégâts que un gramme de cocaïne !

Mandy Saligari est l’une des spécialistes officiant au centre de désintox Harley Street. Invitée à une conférence sur l’éducation à Londres, elle mentionnait notamment que des applications comme Instagram et Snapchat pouvaient être aussi addictives sur de jeunes adolescents que la drogue ou l’alcool.

« Je dis toujours aux gens que lorsque l’on donne à son enfant une tablette ou un téléphone, c’est comme si on leur donnait une bouteille de vin ou un gramme de cocaïne« , expliquait-elle à d’autres professionnels de la santé mentale des enfants.

Mandy Saligari veut que les parents réfléchissent aux besoins impulsifs que le smartphone peut amener à l’enfant, le conduisant souvent à se conduire exactement comme quelqu’un qui aurait des problèmes avec le jeu ou la drogue.

« Pourquoi portons-nous moins d’attention à ces choses que nous le faisons avec les drogues ou l’alcool alors qu’ils fonctionnent sur les mêmes impulsions du cerveau ? » Il est important, selon elle, que les parents apprennent à leurs enfants à se modérer d’eux-mêmes pour qu’ils finissent par comprendre les implications de toutes leurs actions sur ce téléphone.

Tags :Via :Ubergizmo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. LOL, nan mais arrêtez avec ces histoires sérieusement…
    C’était peut être mieux de subir la TV ? Que dire de toutes les débilités qu’on a pu voir étant jeunes ? (Et que j’ai aimées sur le coup…) Le smartphone permet un apprentissage ciblé sur les centres d’intérêts de l’enfant. Des capacités qui lui serviront sans doute plus tard. En effet, c’est une drogue, la drogue de la curiosité et ça n’est pas un mal !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité