Cet artiste français a obtenu sa carte d’identité en substituant sa photo d’identité avec un autoportrait modélisé 3D

ID 3D

Raphaël Fabre est un artiste du numérique, et il est parvenu à tromper joliment l’Etat, en substituant la photo d’identité à une modélisation 3D de son visage. Tout était respecté : le cadrage, la lumière, et le format, sauf que ce n’était pas une photo. Son dossier a été traité par sa mairie, et accepté en l’état puisqu’il dispose désormais d’une nouvelle carte d’identité, tout ce qu’il y a de plus officiel, sauf que ce n’est pas vraiment lui sur la photo.

C’est lui sans être lui : il n’y a pas d’être vivant derrière cette représentation photographique. L’effet est particulièrement réussi, à peine remarque-t-on que les cheveux ne sont pas très naturels, mais il est difficile de dire exactement ce à quoi tient l’impression de réel ou de non réel dans ce portrait.

L’artiste explique en détail sa démarche :

« Le 7 avril 2017, j’ai fait une demande de carte d’identité à la mairie du 18e. Tous les papiers demandés pour la carte étaient légaux et authentiques, la demande a été acceptée et j’ai aujourd’hui ma nouvelle carte d’identité française.

La photo que j’ai soumise pour cette demande est un modèle 3D réalisé sur ordinateur, à l’aide de plusieurs logiciels différents et des techniques utilisées pour les effets spéciaux au cinéma et dans l’industrie du jeu vidéo. C’est une image numérique, où le corps est absent, le résultat de procédés artificiels. »

La question soulevée par la démarche de Raphaël Fabre est presque métaphysique : peut-on se représenter officiellement d’une image qui est soi sans être soi ?

ID 3D

Tags :Sources :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité