Le mystère des séquoias albinos peut-être résolu

Séquoias albinos

Si les « séquoias albinos » ne vous disent rien, c’est parce que vous n’êtes jamais allé au Humboldt Redwoods State Park, en Californie. Là-bas, c’est depuis 1866 que ces arbres, en tout point semblables aux séquoias mais dénués de toute couleur, perturbent les scientifiques. En l’absence d’explication, ces 411 arbres ont même été surnommés les « fantômes de la forêt ». Jusqu’à aujourd’hui.

L’existence de ces arbres albinos est si incongrue qu’elle est restée une véritable énigme pendant plus de 100 ans. Une légende renchérie par le secret gardé autour de leur véritable emplacement, dans le but de les protéger d’une horde de touristes. Forcément, il n’en a pas plus fallu à Zane Moore, jeune biologiste, pour s’attaquer au mystère. Selon lui, non seulement les arbres sont réels (puisqu’il a étudié leurs aiguilles), mais ils possèdent un rôle important auprès de leurs frères.

Les séquoias albinos naissent de séquoias « sains », mais manquent de couleurs en raison d’une mutation génétique. Sans chlorophylle, le pigment qui rend les plantes vertes et permet la photosynthèse, les arbres apparaissent naturellement blancs. Mais plutôt que de vampiriser les forces des arbres sains, les arbres albinos absorberaient les toxines. Ce faisant, ils feraient office de foie ou de rein, aidant les organismes sains à filtrer les toxines présentes dans le sol et à survivre. Une théorie qui explique l’origine de cette mutation et la raison pour laquelle le phénomène est si localisé.

Tags :Sources :Oddity Central
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité