Les gagnants et perdants de l’E3

E3 2017

Comme chaque année, le plus grand salon de jeux vidéo du monde a déchaîné les passions, mais surtout les espoirs. Chaque fois, c’est l’occasion de découvrir les annonces et les trailers qui feront le monde vidéoludique de demain, si bien qu’il s’agit de l’un des rendez-vous le plus attendu par les gamers. Hélas, qui dit attente dit aussi déception.  Sélectionnons l’un des gagnants et l’un des perdants de cet E3 2017

Le perdant : Assassin’s Creed Origins

Depuis 2007, Assassin’s Creed est une grande saga. Son studio Ubisoft l’a bien compris, et s’est forcément empressé de développer de très, très nombreux opus supplémentaires.  À force de produire un, puis deux titres par an, ceux-ci ont forcément fini par perdre en qualité. Du coup, quand Ubisoft a déclaré vouloir prendre plus de temps pour son prochain volet, tous les fans trépignaient d’impatience.

Après deux ans d’attente, voilà le résultat : Assassin’s Creed Origins. Pas vraiment une surprise, puisque des fuites avaient déjà craché le morceau. Comme son nom l’indique, ce volet se narrera la création de la confrérie des Assassins et se déroulera en Égypte antique, époque longuement attendue par les fans.

Pourtant, même s’il est impossible de juger le jeu en lui-même, le trailer n’a pas réussi à rallumer la flamme dans le cœur des fans (dont votre serviteur). En dehors de la disparition de la minimap au profit d’une boussole à la Elder’s Scrolls, et d’un système de progression de compétences façon sphérier de Final Fantasy X, on a plutôt l’impression de regarder un ancien Assassin’s Creed doté d’un nouveau skin. Si Origins est une révolution dans la saga, ça ne se voit pas dans les images dont on dispose actuellement. Espérons avoir tort.

Le gagnant : Beyond Good and Evil 2

Les plus jeunes ne se souviennent peut-être pas de Beyond Good and Evil, un jeu vidéo de science-fiction développé et édité par Ubisoft pour Playstation 2, Xbox, GameCube et PC en… 2003. Oui oui, ça fait 14 ans qu’on attendait la suite.

Plutôt que de suite, il faudrait parler de prequel, puisque BGE 2 propose de plonger avant les événements du premier. Il s’annonce aussi fortement semblable et radicalement différent : si l’esthétique et plusieurs éléments-clés ont été gardés de BGE 1 (comme la photographie), BGE 2 veut proposer un monde organique, en ligne et complètement ouvert. Il a déjà été défini comme un « Grand Theft Auto de l’espace ».

Le jeu ne possède pas encore de date de sortie, puisqu’il est loin d’être terminé. Conjointement à la diffusion de son premier trailer, Ubisoft a fait savoir qu’il allait se concerter avec les fans afin de récolter leur avis et leur donner l’opportunité de participer à son développement. À bon entendeur…

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Chacun ses goûts pour moi j’attends avec 1000 plus d’impatience cet Assassins Creed, dont aucun ne m’a dessus que ce Bayond good & evil qui me parait bien bidon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité