GE construit une imprimante 3D géante pour fabriquer des pièces de turboréacteurs

GE imprimante 3D turboréacteur

L'impression 3D a fait un bond de géant en quelques années. Il est aujourd'hui possible d'acheter une imprimante 3D pour quelques centaines de dollars. À plus grande échelle, la NASA l'utilise par exemple pour certaines pièces de fusée. General Electric, de son côté, en construit une géante pour fabriquer des pièces de turboréacteurs.

GE Aviation utilise déjà l’impression 3D pour certaines pièces vendues à leurs clients. Aujourd’hui, GE intègre un nouvel élément dans sa grande famille, GE Additive. Selon la compagnie, il s’agit de « la plus grande imprimante 3D laser« . Celle-ci sera capable d’imprimer des pièces mesurant jusqu’à 1 mètre cube.

Mohammad Ehteshami, de GE Additive, déclarait que cette imprimante serait utilisée pour des pièces de l’avionique permettant notamment une fabrication segmentée des moteurs à réaction. « Elle pourra aussi être utilisée pour des constructeurs dans l’automobile, l’énergie, le pétrole ou le gaz.« 

L’imprimante concevra les différentes pièces en fusionnant de fines couches de métal en poudre grâce à un faisceau laser. Cela pourrait grandement simplifier le procédé de fabrication d’un moteur à réaction, et en faire diminuer drastiquement les coûts.

Tags :Via :Ubergizmo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité