La Corée du Nord tire un nouveau missile le jour de la fête de l’indépendance des Etats-Unis

Facebook Corée du Nord

Donald Trump, le président des Etats-Unis qui communique essentiellement par Twitter, a laissé éclater sa colère le 4 juillet, après qu’on ait appris que la Corée du Nord avait de nouveau lancé un missile balistique depuis une zone frontalière de la Chine, dans la province de Phyongan Nord. Mais les Etats-Unis sont loin d’être les seuls concernés, et en premier lieu, les pays frontaliers de la dictature la plus fermée au monde : la Chine, le Japon et la Corée du Sud.

Le missile aurait parcouru plus de 930 kilomètres avant de tomber dans la mer du Japon, directement dans la zone économique nippone. De quoi inquiéter les dirigeants de l’archipel, dont le premier ministre, Shinzo Abe a déclaré aux journalistes que « ce tir montr[ait] clairement que la menace a[vait] augmenté. »

Cette crise du nucléaire nord-coréen, qui dure depuis déjà plusieurs années, n’est donc pas vraiment sur le chemin de l’apaisement, juste avant la tenue du G20 les 7 et 8 juillet. Les Etats-Unis, la Corée du Sud et le Japon ont d’ailleurs prévu de se réunir en marge du rassemblement, cette semaine, pour discuter de cette problématique plus en profondeur. Pour la Corée du Nord, il s’agit de pouvoir menacer directement les Etats-Unis du feu nucléaire.

La Corée du Nord effectue un nouveau tir de… par 20Minutes

Tags :Sources :20minutes
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité