Joan Lee, la femme du célèbre créateur de Marvel Stan Lee, est décédée à l’âge de 93 ans

stan lee + joan lee

Nous connaissons tous Stan Lee, auteur et éditeur chez Marvel, et créateur de quelques-uns des super-héros les plus connus, visage facétieux apparaissant dans nombre de caméos. Marié depuis 69 ans à Joan Lee, elle vient de s’éteindre, le 6 juillet, après un AVC, laissant sa famille dans le deuil. Leur porte-parole s’est exprimé rapidement auprès des journalistes, en confirmant la triste nouvelle, et en demandant à tous, de « laisser à la famille le temps de faire leur deuil, et de respecter leur intimité pendant ce moment difficile. »

Joan Lee était modèle pour des chapeaux lorsqu’elle a rencontré son futur mari ; pour lui, elle fut également une inspiration, le poussant à écrire les Quatre Fantastiques alors qu’il baissait les bras. Egalement auteure, elle a un roman à son actif, publié en 1997, The Pleasure Palace.

L’année dernière, pour l’anniversaire des 75 ans de Marvel, Stan Lee avait raconté leur rencontre :

« Quand j’étais jeune, je ne dessinais qu’une seule femme, même corps, même cheveux, même visage. C’était mon idée de ce que devait être une femme. La femme parfaite. Lorsque j’ai eu fini le service militaire, un de mes cousins m’a dit qu’il connaissait une modèle, qui posait pour des chapeaux […]. Il m’a dit : ‘Stan, il y a cette fille, elle s’appelle Betty et elle est vraiment très jolie. Elle devrait te plaire. Et tu pourrais bien lui plaire aussi. Pourquoi tu ne l’inviterais pas à déjeuner ?’ Bla, bla, bla…
Alors bon, je suis allée à l’endroit en question, mais Betty n’a pas ouvert la porte. A la place, c’est Joan qui m’a répondu, et il s’est avéré que c’était elle, la modèle pour les chapeaux. Je l’ai vue, et au premier regard, j’ai su que c’était elle, la femme que j’avais dessinée toute ma vie. Et puis ensuite, j’ai entendu son accent anglais. Je suis dingue de l’accent anglais ! Elle a dit : ‘Je peux vous aider ?’ Je l’ai regardée et je crois que j’ai répondu quelque chose de complètement fou comme ‘Je t’aime’, je ne me souviens plus. Quoiqu’il en soit, je l’ai invitée à déjeuner. Je n’ai jamais rencontré la fameuse Betty. Je crois que j’ai proposé Joan en mariage lors de ce déjeuner ! »

Tags :Sources :screencrush
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité