Vie sur Mars : la surface de la planète rouge pourrait être bien plus dangereuse que ce que nous pensions

Eau Mars

Dans un article paru début juin dans la revue Scientific Reports, les équipes de chercheurs de l’Université d’Edimbourg, en Ecosse, dévoilent les résultats de leur étude sur la surface de Mars, tellement toxique qu’aucune cellule ni bactérie ne peut y survivre plus d’une minute. Les chercheurs ont simulé les conditions de vie sur la planète rouge, en prenant en considération à la fois l’atmosphère très fine de Mars, qui laisse passer un large spectre d’ultraviolets, et la présence de plusieurs perchlorates à la surface de la planète. Le résultat ? Un cocktail hautement toxique.

Les perchlorates sont des sels, présents partout dans le sol martien. Contenant du chlore, de l’oxygène, du magnésium, ou encore du sodium, ils permettent à la fois la présence d’eau liquide sur Mars, en la transformant en saumure, et empêchent, en même temps, toute forme de vie de se développer à la surface. Si la présence de cette eau représentait un espoir de voir une forme de vie à la surface de Mars, cet espoir s’est désormais envolé en fumée par la présence de ces sels, dont l’effet combiné aux UV empêche la survie de toute forme de bactérie.

Même en exposant les bactéries aux seuls UV, elles ne résistaient pas plus longtemps qu’une minute.

« Bien que les effets toxiques des oxydants sur la surface martienne aient été suspectés pendant un certain temps, nos observations montrent que la surface de Mars aujourd’hui est hautement délétère pour les cellules, à cause d’un cocktail toxique d’oxydants, d’oxydes de fer, de perchlorates et d’irradiation UV. »

En soi, ce n’est pas une ‘mauvaise’ nouvelle : cela veut simplement dire qu’il faut peut-être chercher sous la surface de Mars pour espérer trouver une forme de vie. Cela signifie également, et c’est plutôt une bonne nouvelle, qu’il n’y a aucun risque de contaminer la planète avec la bactérie Bacilia subitilis, qui a tendance à suivre les rovers que l’être humain envoie sur la planète rouge.

Tags :Sources :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité