Les citoyens des Etats-Unis peuvent être rassurés : Trump va confier la cybersécurité de son pays à la Russie de Vladimir Poutine (ou presque)

Donald Trump

Et si l’on voulait encore une preuve que le monde marche sur la tête ou que le président américain Donald Trump est complètement gâteux, voici son dernier exploit : suite à la rencontre du G20 et un entretien avec le chef de l’Etat russe, Vladimir Poutine, Trump en a conclu que non seulement la Russie n’avait rien à voir avec les attaques et les ingérences présumées dans les élections américaines de novembre 2016, mais qu’en plus, le programme de cybersécurité allait être construit main dans la main avec les Russes.

Il a bien évidemment annoncé cela de manière officielle, sur Twitter, comme à son habitude.

« Poutine et moi avons discuté de la création d’une unité de cybersécurité impénétrable, afin que le piratage d’élections, et plusieurs autres mauvaises choses, soient sous surveillance et en sécurité. »

Au vu du tollé provoqué par ces déclarations, il est assez rapidement revenu en arrière. Son propre camp, et cela commence à devenir récurrent, s’est moqué de ces déclarations ubuesques, dont John McCain : « Je suis sûr que Vladimir Poutine pourrait être d’une grande aide dans cette initiative, dans la mesure où c’est lui qui pirate. » Marco Rubio, le sénateur républicain de Floride, a ajouté sa touche également :

« Bien que la réalité et le pragmatisme exigent que nous nous engagions avec Vladimir Poutine, il ne sera jamais un allié de confiance ou un partenaire constructif. Collaborer avec Poutine sur une ‘unité de cybersécurité’ revient à collaborer avec Assad sur une ‘unité sur les armes chimiques. »

Douze heures après ses premières déclarations, le président Trump est revenu sur ses propos, en les nuançant légèrement :

« Le fait que le président Poutine et moi ayons discuté de cybersécurité ne signifie pas que je pense que cela puisse se produire. Cela ne peut pas se faire – mais un cessez-le-feu est possible, et a été fait ! »

Beau rétropédalage de compétition.

Tags :Sources :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité