Vers l’infini et l’au-delà : on a testé le festival Réalité Virtuelle d’Arles ! (Bonus interview)

Arles

Durant une semaine, les spectateurs seront plongés au cœur des meilleures productions mondiales de réalité virtuelle, accompagnées des technologies les plus puissantes d'Intel.

Qu’est ce que c’est ?

Festival de réalité virtuelle conçu pour découvrir le cinéma, le documentaire et la création artistique à 360°, le VR Arles Festival plonge le spectateur au cœur des meilleures productions mondiales de ce nouveau secteur. Un festival créé conjointement par les Rencontres d’Arles, Fisheye Magazine et BNP Paribas. Avec le soutien d’ARTE, France Info, de mk2, et du Point.

Pour la première édition du festival, le jury du VR Arles Festival a décerné son prix à LoVR d’Aaron Bradbury, ainsi qu’une mention spéciale à DMZ d’Hayoun Kwon. De son côté, I, Philip de Pierre Zandrowicz a remporté le prix du public.

« Le festival se tiendra de nouveau à l’espace Saint-Césaire mais avec deux nouvelles salles dédiées au visionnage des films. Une des salles sera dédiée à des films interactifs et au film Miyubi de Felix and Paul, la première fiction VR d’une durée de 40 min. La 2ème salle vous permettra de visionner tous les autres films en compétition. »

Pourquoi c’est bien ?

SAMSUNG CSC

Tout public

A 8 euros l’entrée, les petits comme les grands trouveront leur bonheur au sein des courts métrages présentés. Des animations charmantes pour les plus petits ou certains films qui simulent votre propre mort… Les thèmes abordés sont aussi divers que variés, passant d’histoires poétiques, à l’intelligence artificielle et ses vices, ou encore des documentaires culturels ou animaliers (Arte oeuvrant beaucoup en ce sens en tant que partenaire du festival).

Contenu créatif

La sélection explore les nouvelles formes de narration inhérentes à l’immersion à 360 degrés avec des exclusivités et des films interactifs. Un jury composé de personnalités du cinéma et du monde de l’art remettra un prix de 10 000 euros au meilleur film de la sélection. Documentaires, fictions, animations, créations, sur l’ensemble des 18 courts métrage présentés, impossible de ne pas trouver son bonheur.

Possibilité de profiter de nouvelles technologies puissantes avec Intel 

Oculus Rift, HTC Vive, ordinateurs performants et processeurs dernier cri d’Intel… Tout le monde ne peut pas profiter de ce type de configuration, c’est donc une occasion en or de tester les casques à pleine puissance. 

Original, convivial, poétique, le tout jumelé à une grande puissance informatique, il serait dommage de passer à côté si vous êtes dans la région pendant vos vacances. 

Pourquoi ça pourrait être mieux

SAMSUNG CSC

Les dispositifs techniques et le confort

Les casques (Oculus Rift, HTC Vive) sont encore lourds et encombrants, le manque de confort se fait sentir sur les films ayant une durée assez longue. Par ailleurs, ceux-ci sont gourmands en énergie et sont constamment reliés à un ordinateur, les câbles qui en sortent vous ramènent vite au monde réel. On ne cache pas que la pratique isole les individus, mais le Festival n’y est pour rien, la VR vous plonge dans un monde où vous êtes seul avec vous-même, c’est ainsi. 

Image et définition

La définition peut encore être grandement améliorée, le spectateur interagit au sein de la vidéo, mais ce n’est pas encore optimal. Nous sommes habitués aux contenus en haute définition, on s’attend donc à un résultat plus net. Idem pour les sensations, ce ne sont que le début du genre et le cerveau n’est pas encore habitué à certains paradoxes. En effet, vous êtes assis dans la « vraie vie » et parfois couché dans la réalité virtuelle, de quoi mettre à mal la logique de vos neurones ! C’est une question d’adaptation cependant.

L’interview de Jessica Lamacque 

Chargée de projet et de programmation VR Arles Festival. Découvrez son interview et tous les détails du festival VR en 3 petites minutes.

 

Et alors, j’y vais ? 

Foncez ! Concrètement, les contenus sont exceptionnels, les seules contraintes viennent principalement de la réalité virtuelle et du matériel. Evidemment, nous n’en sommes qu’aux prémisses du genre et celui-ci s’améliore de façon exponentielle. En sommes c’est l’occasion parfaite de découvrir ou re découvrir les vidéos à 360 degrés, avec un matériel de pointe et ainsi, découvrir les progrès d’année en année. Du 3 juillet au 31 aout 2017 – 8 euros – n’hésitez pas à passer par Arles pendant vos vacances, si vous bronzez dans les parages.

Tags :Sources :vrarlesfestival
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité