Art ou activisme ? Le projet dérangeant d’un artiste danois avec des SDF

SDF - projet art glauque

Kristian von Hornsleth est un artiste d’avant-garde danois, et son dernier projet a de quoi alimenter le débat, vu le potentiel controverse de la chose. A croire que l’artiste souhaite jouer sur le bad buzz, de plutôt mauvais goût. Son projet ? Il a équipé quelques personnes SDF, à Londres, de capteurs GPS, leur a tiré le portrait, et a fait une sorte de « Pokémon grandeur nature » (sic).

A noter que les participants sont consentants. Le projet consiste à développer une plateforme où de riches mécènes et clients pourraient acheter leur Pokémon SDF, et je ne pensais pas que j’écrirais ça un jour. Chaque participant devra payer 32 700 dollars pour pouvoir suivre son SDF, savoir où il est et ce qu’il fait. Que devient alors l’argent ? Une part revient-elle aux Pokémon humains ? L’artiste affirme qu’il les a payés, et on veut bien le croire, mais est-ce à la hauteur de ce que ce projet risque de lui apporter en exploitant ainsi ces personnes ?

L’objectif est de créer une sorte de reality show autour de la vie de ces SDF, pour pouvoir dénoncer, avec un humour noir bien personnel à Kristian von Hornsleth, une situation cruelle et problématique de notre société moderne. A lire l’artiste, il exploiterait la décadence de notre société pour la dénoncer. En se faisant au passage des couilles en or, et en surfant sur le bad buzz. Pas très classe.

Sinon, pour faire des gestes qui ont du sens pour les personnes qui vivent dans la rue, on peut aussi soutenir les actions de la Croix Rouge, du Samu Social, de la soupe populaire ou des Restos du Cœur, et tant d’autres, qui œuvrent chaque jour sur le terrain pour venir en aide aux plus démunis.

Tags :Sources :odditycentral
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité