Marre des pervers ? La nouvelle arme de self-defense à la chinoise

self-defense - Chine - insolite

Quelle femme n’a jamais eu à faire à un lourdingue dans la rue, dans les transports, dans quelle que ville que ce soit, quels que fut sa tenue, son physique, l’état de ses cheveux, etc. ? Réponse ? Aucune. Depuis le temps que le harcèlement de rue est dénoncé, ainsi que les violences misogynes, on a depuis développé quelques techniques de self-defense pour se débarrasser d’un pervers un peu trop insistant.

Parmi elles, outre la self-defense de combat, on a la technique de la fuite et du paumage dudit pervers dans les couloirs du métro, la technique de l’interventionnisme en parlant bien fort type « Mais monsieur je ne vous connais pas et je n’ai pas très envie de voir votre zizi ! », ou en intervenant auprès d’une victime en lui parlant comme si on la connaissait, histoire de la sortir de cette fâcheuse situation. On connaissait aussi la célèbre lacrymo à glisser dans le sac à main, ou les bombes au poivre.

Mais on ne connaissait pas le lance-flamme de poche. Eh bien l’entreprise chinoise Yipin Xuan rend disponibles à la commande ces mini lance-flammes (notez que la flamme est rose, comme ça vous restez girly pour cramer votre agresseur), envoyés partout dans le monde pour un prix entre 35 et 50 euros (ça dépend du nombre de petites bouteilles de recharge de gaz butane avec).

Le danger de ce type d’arme ? Si l’agresseur s’en empare, vous êtes ce qu’on appelle communément dans la merde.

Tags :Sources :geekologie
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité