Un satellite pour analyser l’impact du réchauffement climatique sur la végétation

satellite

C’est le fruit d’une collaboration entre l’agence spatiale israélienne (ISA) et le centre national d’études spatiales (CNES) français : la mission Vénus aura pour objectif d’analyser, via un satellite, les impacts du changement climatique actuel sur la végétation de notre planète.

Le satellite sera lancé dans la nuit du 1er au 2 août, et pendant toute la durée de sa mission, soit deux ans et demi, il aura pour charge de photographier tous les deux jours, plus de 110 sites sélectionnés par les scientifiques, et de végétation variée : savane, forêts, plaines, tropiques, rizières, etc., le tout en gravitant à 270 kilomètres d’altitude.

Les chercheurs espèrent ainsi pouvoir faire un état des lieux précis de l’état de la végétation, une cartographie extrêmement précise. Le but est également de comprendre le fonctionnement de la végétation terrestre face au changement climatique, rapide et sans précédent dans l’histoire de notre planète.

Dès le mois de septembre, les premières images du permafrost seront disponibles : sans cette couche terrestre gelée en permanence, des quantités très élevées de gaz à effet de serre pourraient être relâchés, comme le carbone mais surtout le méthane, accélérant d’un coup la menace d’un changement climatique déjà bien réel.

Le lancement du satellite Vénus sera retransmis en direct sur le site internet du CNES.

Tags :Sources :lemonde
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité