Des plâtres légers et sur-mesure en impression 3D

plâtres impression 3d

Deux start-up, l’une espagnole et l’autre mexicaine, travaillent actuellement à la conception d’un nouveau genre de plâtres, qui font appel à l’impression 3D. Un progrès pour l’industrie médicale, tant les bénéfices que l’on peut tirer de ce type de dispositif sont grands.

Les plâtres se sont déjà franchement allégés ; si vous vous êtes cassé un bras ou une jambe dans les années 80, il est possible que vous ayez eu alors un vrai plâtre, bien lourd et conservant parfaitement l’humidité et la poussière entre lui et votre peau (ragoutant). Aujourd’hui déjà, les plâtres médicaux sont fabriqués dans une sorte de résine légère et beaucoup plus fine, tout en étant solide et en maintenant correctement le membre qui en a besoin, jusqu’à cicatrisation de l’os fracturé.

Ces deux start-up veulent néanmoins aller plus loin, en concevant un plâtre en impression 3D, dans une résine aérée de larges trous. Xkelet et Mediprint (respectivement les start-up espagnole et mexicaine) travaillent à la conception d’un logiciel qui permettrait de concevoir en 3D un dispositif immobilisant sur mesure. Aéré, hygiénique et rapide à fabriquer, les avantages sont autant pour l’équipe médicale, qui pourrait ainsi passer moins de temps au modelage du plâtre, que pour le patient, qui ne verra plus sa peau enfermée six semaines, avec les problématiques d’hygiène et de confort que l’on connaît.

Pour le moment, pas de production de masse en vue, mais les deux start-up espèrent commencer à tester le dispositif dans les hôpitaux d’ici l’année prochaine. Le prix très élevé pour le moment (entre 2 et 5000 dollars) pourrait rapidement baisser si la demande suit.

Tags :Sources :positivr
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité