Sauver Flash pour sauver l’histoire d’internet

Adobe Flash

C’est le projet lancé par cette pétition en ligne, qui argue que sans Flash, c’est tout un pan de l’histoire d’internet qui sera coupé, faute d’outil pour la lire. Le 25 juillet, Adobe annonçait la mort programmée de son lecteur Flash, pour 2020. Une initiative saluée par la majeure partie du web, mais contestée par un groupe porté par le Finlandais Juha Lindestedt, qui affirme que « tuer Flash signifie couper l’accès au passé pour les futures générations. »

Le projet ? Rendre Flash disponible en open source, du moins ses spécificités, malgré les licences. Plus de 5000 personnes ont déjà signé cette pétition (à l’heure où j’écris ces lignes) pour sauvegarder tous les jeux et animations Flash qui sont encore sur la toile. Juha Lindestedt explique ainsi :

« De nombreux artistes ont utilisé ce média et l’ont façonné à leur manière. Ces œuvres numériques étaient à la fois fascinantes et perturbantes. […]Nous faisons beaucoup pour sauvegarder et restaurer des vieux manuscrits, alors pourquoi ne pas considérer ces œuvres interactives, qui ont été développées sur cette plateforme et qui ne peuvent pas vraiment être transposées dans un format vidéo. »

Tags :Sources :numerama
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Suis pas sûr que ces craintes aient le moindre sens. Flash n’évoluera plus, c’est tout, et le lecteur non plus. Il n’y aura plus de mises à jour. Mais le contenu ne va pas disparaître d’Internet, et il serait surprenant qu’il devienne impossible de télécharger le lecteur. Bref, ce qu’on peut lire aujourd’hui, on pourra toujours le lire demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité