Rocket League va commencer à bannir de manière automatique les joueurs signalés pour harcèlement

Rocket League

Le problème avec les jeux multijoueur, c'est souvent, justement, les autres joueurs. Leur comportement, plus précisément. Certains n'hésitent pas insulter, voire même à harceler d'autres joueurs. Le développeur de Rocket League, Psyonix, a décidé de prendre la chose en main.

La plupart des jeux multijoueur actuels proposent une fonctionnalité de signalement, opur harcèlement, triche, etc. Un ou plusieurs modérateurs sont alors en charge d’étudier la plainte et de décider les sanctions à prendre. Psyonix a opté pour un traitement automatisé.

Selon un post sur le site de Rocket League, « cette semaine, nous ajouterons à notre système de Signalement des Joueurs une couche d’automatisation dans le processus. Cette automatisation, baptisée « Bannissement de Langage », bannira de manière automatique les joueurs des matches en ligne lorsque certains mots – insultes raciales, par exemple – seront signalés par nos joueurs.« 

La durée de bannissement sera de 24 heures à la première infraction, puis de 72 heures ensuite. Un bannissement permanent pourra même être envisagé si la mauvaise conduite perdure. Nul doute que ce système aidera à rendre l’expérience plus sympathique encore, tant aux anciens qu’aux nouveaux joueurs.

Tags :Via :Ubergizmo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Il n’y a que moi que ce genre d’automatisation inquiète ?

    Si personne ne vérifie et qu’on bannit automatiquement les joueurs parce que quelqu’un a signalé qu’il a fait usage de telle ou telle insulte, certains ne risquent ils pas de tricher en faisant de faux signalements s’ils se trouvent en mauvaise posture afin de faire virer leur adversaire et ainsi l’emporter ?

    Simple question pour ma culture personnelle car je ne connaissait même pas ce jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité