Deux anciens employés chez Amazon portent plainte pour harcèlement sexuel et discriminations

Amazon

Ce n’est pas la première fois que les méthodes de management de chez Amazon sont remises en question. En France, plusieurs questions sont soulevées par les conditions de travail dans les entrepôts immenses du géant de la vente en ligne, entre charges de travail trop lourdes, salaires au plus bas et conditions précaires. C’est ainsi que ce couple marié, qui travaillaient tous les deux dans un entrepôt dans le Kentucky, aux Etats-Unis, ont porté plainte contre l’entreprise pour harcèlement sexuel et discrimination, par le biais d’une association de défense pour les droits des personnes transgenres.

Car la raison des violences et du harcèlement sexuel était simple : si Dane Lane est un homme cisgenre, sa femme, Allegra Shawe-Lane, est transgenre. Et c’était apparemment trop pour certains employés de cet entrepôt Amazon, qui ont enchaîné les insultes, les violences discriminatoires à l’encontre de Dane et d’Allegra, ainsi que des agressions sexuelles (attouchements, insultes, etc.). Ils persistaient également à appeler Allegra par des pronoms masculins, ou encore à l’espionner lorsqu’elle allait aux toilettes… Malgré leurs nombreuses plaintes auprès des ressources humaines d’Amazon et de leurs responsables, rien n’a jamais été fait, et la situation s’est empirée, jusqu’à ce qu’ils quittent leur emploi.

« Mon mari Dane et moi-même étions des employés consciencieux et dévoués. En retour, nous avons été traités d’une façon atroce par nos collègues et nos chefs, tout ça parce que je suis une femme. »

Pour le moment, Amazon ne s’est pas exprimé sur le sujet et n’a donné aucune réponse aux sollicitations de nos collègues de chez Gizmodo.

Tags :Sources :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité