Google supprime de son Play Store des applications qui vous espionnaient

Google Play Store

La vie privée des utilisateurs est constamment prise pour cible. Récemment, ce sont plus de mille applications espions qui ont été découvertes. Une société de sécurité a même découvert que au moins trois d'entre elles, qui, en secret, prenaient des photos et enregistraient les conversations, pouvaient être installées via Google Play.

Google a rapidement expulsé ces applications malintentionnées de son store, selon la société Lookout, mais le géant de la recherche n’a pas répondu aux multiples demandes de la presse qui souhaitait savoir comment les spywares peuvent mettre en péril la sécurité des utilisateurs.

Ces dernières années, la firme de Mountain View a renforcé ses mesures pour combattre les trojans et autres applications offrant des portes dérobées. Selon des chiffres officiels publiées en Mars, seulement 0,05% des appareils Android avaient téléchargé des applications malicieuses durant l’année passée.

D’après le directeur de l’étude de Lookout, Michael Flossman, « Google a supprimé au moins une de ces applications suite à l’alerte donnée par Lookout. » Ce spyware baptisé SonicSpy était caché dans l’app « Soniac » qui se présentait comme une application de messagerie, ce qu’elle était – dérivée de Telegraph -.

Mais cette application donnait aussi à son développeur un contrôle sur la machine sur laquelle elle était installée, offrant la possibilité d' »enregistrer l’audio, prendre des photos, passer des appels, envoyer des messages textes à des numéros définis par l’attaquant et récupérer des données comme les journaux d’appels, les contacts ou des informations sur les points d’accès Wi-Fi. » Au total, pas moins de 73 commandes à distance. Et pour bien duper l’utilisateur, après le premier lancement de l’application, l’icône de Soniac disparaissait.

Si Google a bien supprimé Soniac de son Play Store, d’autres applications du même auteur – Hulk Messenger et Troy Chat – contiennent toutes deux les mêmes capacités. « Les acteurs derrière cette famille ont montré qu’ils sont capables d’intégrer leurs spywares au sein de l’app store officiel« , écrit Michael Flossman, « et puisque tout le processus est en plein développement et grandement automatisé, il y a de fortes chances que SonicSpy refasse surface dans le futur.« 

Tags :Via :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité