Un lien établi entre la vitamine B et le cancer du poumon (mais pas de panique) !

cancer poumon

Prendre des suppléments de vitamines B12 et B6 - jusqu'alors censées protéger du cancer - est aujourd'hui lié à une augmentation du risque de cancer du poumon d'un facteur 2 à 4, selon une nouvelle étude. Un risque qui serait accru uniquement chez les hommes, et plus élevés encore chez les fumeurs.

Cette étude menée par des scientifiques de l’Université d’État de l’Ohio s’est intéressée à pas moins de 77 000 personnes, ceci pour apprendre à leurs habitudes face à ces vitamines B, leurs doses et leur régime alimentaire sur ces dix dernières années.

Après six années, les chercheurs ont vérifié si des participants avaient développé un cancer du poumon. Après avoir écarté des facteurs de risque connus, les chercheurs rapportent une augmentation de 30% du risque de cancer du poumon associé à la prise de vitamine B12 (en prise individuelle) et une augmentation de 40% pour ceux qui avaient pris de la B6.

Cet effet n’a pas été constaté chez ceux qui prenaient des multivitamines ni chez les femmes. Pour les hommes qui ont pris de grandes doses en suppléments individuels pendant dix ans, le risque de cancer du poumon a lui presque doublé. Il était plus élevé chez les fumeurs. En terme de chiffres, les doses sont de plus de 20 mg par jour de vitamine B6 et plus de 50 μg par jour de vitamine B12. Des doses bien supérieures à la « normale ».

Et il conviendra de noter que cette étude met en lumière un simple lien entre les deux, cela ne saurait être assimilé à une cause à proprement parler. Il se peut tout à fait qu’un facteur bien différent soit à l’œuvre dans cette augmentation du risque de cancer du poumon. Pour prouver que ces vitamines sont directement en cause, il faudrait un test réalisé à plus grande échelle, sur des participants choisis aléatoirement.

Une chose est sûre, pour autant, si des doses massives de vitamines individuelles B6 et B12 favorisent le cancer, ce ne sera pas la première fois qu’il est prouvé qu’elles peuvent être néfastes. Le World Cancer Research Fund recommande que, pour prévenir cancer, nous devrions atteindre nos besoins nutritionnels avec notre seul régime alimentaire, sans dépendre d’aucun supplément.

Tags :Via :Science Alert
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité