La vaccination permet-elle de faire des économies ?

vaccination nez

La question peut sembler étrange pour les personnes convaincues des bienfaits de la vaccination. Pour les autres aussi. Mais les chiffres que je vais vous donner sont hallucinants. De plus, le nombre de vies sauvées (que je vous donne à la fin de cet article) est tout aussi incroyable.

La vaccination fait partie des actions sanitaires les plus rentables pour les pays. Depuis 2001, les Nations Unies ont lancé un programme de vaccination dans 73 pays en voie de développement pour contrer 10 maladies. Aujourd’hui, on sait qu’en 2020, ce projet aura permis d’éviter 20 millions de morts et d’économiser en même temps 820 milliards.

La recherche menée est une évaluation détaillée du programme Gavi, une organisation internationale créée en 2000 afin d’assurer aux enfants vivant dans les pays les plus pauvres du monde, un meilleur accès aux vaccins nouveaux ou sous-utilisés. Les pays concernés sont ceux dont le revenu moyen par habitant est moins de 1000$. La plupart des études ont essayé de montrer l’économie réalisée uniquement sur la santé. Cependant, cette dernière étude, publiée dans le  Bulletin of the World Health Organization, a pris en compte, les économies sociales et financières.

Sachiko Ozawa, le directeur de cette recherche, a expliqué :  « A la différence des précédentes estimations qui n’examinent que les coûts évités des traitements, notre estimation des valeurs sociales et économiques de la vaccination reflète la valeur intrinsèque que les gens apporte en vivant plus longtemps et en meilleure santé. »

Et ces bénéfices économiques sont énormes. Les chercheurs ont calculé que, quand le programme de vaccination se terminera en 2020, il aura permis d’économiser 350 milliards de dollars en frais de santé uniquement, mais il atteint les 820 milliards de dollars dans les 73 pays dans lesquels Gavi opère.

Il n’y a pas que les coûts des soins de santé qui sont réduits grâce aux maladies évitées. Les personnes vaccinées sont en meilleure santé et travaillent plus longtemps. Elles améliorent la productivité de ces nations tout au long de leur vie.

Bien sûr, ce n’est pas qu’une question d’argent. Le programme de vaccination aura permis d’éviter au moins 20 millions d’enfants morts, en plus des 500 millions de maladies déclarées, 9 millions de cas d’invalidité à long-terme, et 960 millions d’années d’invalidité.

Avec des faits et des chiffres comme ceux-ci, ça va devenir très compliqué de remettre en cause les bénéfices durables de la vaccination de tous les enfant aux 4 coins de la planète.

Photo : James Gathany, Dr. Bill Atkinson, USCDCP

Tags :Sources :Bulletin of World Health OrganizationUNC NEWS
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et fis des recherches qui montrent le contraire, même qui prouvent que la vaccination n’a rien empêché du tout, bien au contraire. Et celles qui disent clairement que les maladies ont baissé grace à l’hygiène et non au vaccin.
    Bref dans tout les cas, passer à 11 vaccins obligatoires va bien entendu profiter aux labos.
    Et le jour ou l’on prouvera que mettre de l’aluminium dans un corps vivant n’a aucun impact, peut être que là aussi les recherches qui vont à l’encontre cesseront !

  2. Oui sauf que se sont les mêmes labos qui fabriquent les médicaments contres les maladies que l’on veut traiter.
    Et un vaccin ne coûte rien en comparaison aux traitements des maladies.
    Donc les labos se tirent une balle dans le pied?
    Bref pas envie de débattre avec des gens qui n’écoutent que les complotistes.

  3. @Remos
    Je n’ai pas l’habitude de commenter les articles mais ton affirmation m’a fait tomber de ma chaise.
    La production de vaccin pédiatriques est une activité qui n’est pas du tout intéressante pour les laboratoires pharmaceutiques. Les prix des vaccins sont plutôt très modestes alors que les coûts de production sont important (ce sont des matériaux vivants produits dans des bioreacteurs).
    Il y a en permanence des ruptures de stock et certains vaccins sont quasi introuvables, justement car les laboratoires n’investissent pas dans des unités dès production conséquentes. Les labo produisent pour répondre à leur engagement vis à vis des autorités mais elles n’ont vraiment pas intérêt à pousser à la roue.

    La vérité c’est que tu es né dans un monde ou les principales épidémies ont disparu par l’amélioration de l’hygiène, de la prise en charge des malades… et grâce à la vaccination. Tu n’arrêtes pas une maladie contagieuse avec une bonne hygiène seulement.
    Demande toi comment un président américain a pu contracter la poliomyélite en 1920. Par manque d’hygiène?

    Ne fais pas le rappelle de tes vaccins si tu veux mais ne viens pas te plaindre si tu choppe une tuberculose endémique en attendant aux urgences, on pourrait alors te reprocher un manque d’hygiène.

  4. Déjà le vaccin de la tuberculose n’est pas obligatoire sauf pour certains corps de métier par exemple.
    Deuxièmement demande toi pourquoi on vaccine à tour de bras pour la grippe sachant que la souche d’une année sur l’autre n’est pas la même et est donc inutile. Jamais vacciné depuis que je suis adulte pour la grippe, jamais eu la grippe depuis que je suis adulte et cela fait plus de vingt ans.
    Et pour finir, ne rien remettre en cause est principalement de la naïveté voir de l’hypocrisie totale car en se voilant la face et en ne remettant rien en cause, vous valorisez et vous recentrez les pouvoirs de décisions sur une minorité de personnes et dès lors vous risquez fortement de ne rien savoir sur ce qui pourrait ou pas être dangereux pour vous.
    Je ne dis pas que la totalité de la vaccination est à remettre en cause, mais passer de 3 (plus maintenant car d’autres vaccins ont été rajouté et ne peuvent pas s’acheter indépendamment des autres) à 11 cela fait beaucoup trop pour un enfant de moins de 2ans. Et en ne prenant qu’un seul qui est l’hépatite, maladie principalement transmis par le sexe, je vois pas pourquoi un enfant aurait besoin de ça !??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité