Les aurores boréales seraient responsables des baleines échouées

snotbot - sauver les baleines avec Intel et Parley

Les scientifiques s'intéressent à toutes sortes de sujets, certains parfois étonnants. Ils n'ont ainsi jamais vraiment bien compris pourquoi certaines baleines finissaient par s'échouer sur les plages. Ces dernières ont un sens de la navigation on ne peut plus pointu, ce qui a de quoi déconcerter.

Si l’on en croit une étude récente, les responsables inirects de ces naufrages seraient les magnifiques, mais dangereuses, aurores boréales. Elles sont inoffensives pour l’homme, certes, en revanche, elles provoquent de puissantes tempêtes solaires qui conduisent à des perturbations dans le champ magnétique terrestre. Ces bouleversements éliminent les pouvoirs de navigation des animaux, qui finissent parfois par s’échouer.

Une équipe dirigée par le physicien Klaus Vanselow de l’Université de Kiel en Allemagne soutient mordicus cette théorie. Elle pourrait ainsi expliquer pourquoi près de 30 individus (des baleines évidemment) se sont échoués en janvier 2016. Aucun rapport avec un nouvel an un peu trop arrosé au plancton, mais un phénomène terrestre ayant bousillé leur GPS naturel.

Au cours de  ces événements sublimes, de grands volumes de plasma, de rayonnements et de particules à haute énergie sont libérés et entrent en collision avec le champ magnétique terrestre. De quoi être largement perturbé, or, selon la théorie de cette équipe, nos cétacés naviguent dans la mer en se référant au champ magnétique de la Terre. Les conséquences sont parfois fatales, ils peuvent nager dans la mauvaise direction pendant des jours entiers. Mais néanmoins, une fois l’effet dissipé, ils seraient tout à fait en mesure de modifier leur cap pour reprendre une direction sécurisée. 

Tags :Sources :bbc
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. 1) L’article en lien incrimine le plastique ingéré par les baleine et non les aurores boréales.
    2) les aurores boréales sont une conséquence des tempêtes solaires et non leur cause, comme le laisse entendre l’article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité