La reconnaissance faciale pour identifier la sexualité de quelqu’un ?

reconnaissance faciale

De nombreux experts ont déjà sonné l'alarme en ce qui concerne la reconnaissance faciale. Si elle était à l'origine utilisée pour des questions de sécurité uniquement, elle s'est grandement démocratisée, jusqu'à devenir une technologie prédictive. Des chercheurs affirment d'ailleurs aujourd'hui pouvoir déterminer votre sexualité grâce à elle...

Michal Kosinski et Yilun Wang, de Stanford, ont utilisé un logiciel de reconnaissance faciale entrainé sur 35 326 photos de profil publiques de 14 776 personnes d’une application de rencontre pour identifier avec précision la sexualité des sujets.

Voici les résultats de leurs recherches, résumées par The Economist :

Lorsqu’on lui montrait une photo d’un homme homosexuel puis d’un homme hétérosexuel, tous deux choisis aléatoirement, le modèle était capable de les identifier correctement 81% du temps. Lorsqu’on lui montrait cinq photos de chaque homme, la sexualité était correctement établie 91% du temps. Le modèle est moins performant avec les femmes, distinguant les homosexuelles et hétérosexuelles avec une précision de 71% en analysant une seule photo et 83% avec cinq photos. Dans les deux cas, le niveau de réussite dépasse la capacité humaine à faire cette distinction. En utilisant les mêmes photos, les gens détectent l’homosexualité dans 61% des cas pour les hommes et 54% pour les femmes. Cela coïncide avec de précédentes recherches suggérant que l’homme est capable de déterminer la sexualité avec un simple visage en utilisant autre chose que la chance.

L’intelligence artificielle fait ainsi largement mieux que l’homme, là encore. Et cette fois, il n’y a même pas eu à créer de nouveau logiciel, les technologies existent déjà. Facebook utilise la reconnaissance faciale pour identifier les personnes sur les photos et votre comportement pour déterminer votre sexualité, même si vous ne l’indiquez pas explicitement. Google, quant à lui, n’a qu’à utiliser votre historique de recherche pour le savoir…

Cette technologie pourrait donc facilement être utilisée à de mauvaises fins. En Tchétchénie, par exemple, les homosexuels sont emprisonnés, on les oblige à révéler les noms d’autres homosexuels…

Tags :Via :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité