La Chine veut bannir définitivement la vente de véhicules polluants dans les années à venir

véhicule électrique

Le futur de nos véhicules sera électrique, et très certainement totalement autonome, c'est un fait. Mais pour l'heure, le choix le plus populaire reste l'énergie fossile. C'est un fait que de nombreux pays entendent bien changer, en planifiant déjà la fin des ventes de ces véhicules polluants. La Chine veut faire de même.

La pollution de l’air est un très sérieux problème en Chine. Selon un rapport de Bloomberg, le gouvernement travaillerait actuellement avec les régulateurs pour poser une date butoir à laquelle les constructeurs devront cesser sur le marché chinois production et vente de véhicules alimentés à l’énergie fossile.

Le gouvernement chinois s’est engagé à limiter les émissions de carbone du pays d’ici 2030. Selon Liu Zhijia, un assistant du directeur général de Chery Automobile, un tel bannissement pourrait n’être effectif qu’en 2040 : « la mise en place d’un tel bannissement sur un marché aussi gros que celui de la Chine pourrait n’arriver qu’après 2040. Cela laissera largement le temps à tout le monde de se préparer.« 

Cela étant dit, malgré ces mesures, selon l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), les voitures électriques ne représenteront que 1% du parc automobile mondial en 2040…

Tags :Via :Ubergizmo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est bien beau tout ça.
    Mais ça ne pourra se faire qu’à deux conditions :
    1/ une amélioration des performances (surtout autonomie/temps de recharge) des véhicules
    2/ une baisse de prix conséquente …. et on est encore trèèèèèès loin du compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité