Google aussi a trouvé des preuves d’une influence russe dans les élections américaines

Google

Récemment, Facebook et Twitter déclaraient avoir la preuve d'actions russes durant les élections présidentielles américaines. Aujourd'hui, c'est Google qui dévoile avoir des preuves que des agents russes ont acheté des publicités sur YouTube, Google Search, Gmail et le réseau DoubleClick.

Cela étant dit, les publicités Google n’auraient pas été achetées par le même groupe affilié à Vladimir Poutine derrière les publicités Facebook. Google n’a pas commenté les déclarations faites dans l’article du Washington Post, mais celui-ci déclare qu’environ 100 000$ d’achats de publicités sont actuellement analysés pour déterminer si ceux-ci proviennent de simples trolls ou de dirigeants officiels.

Jusqu’à aujourd’hui, Google a évité la plupart des critiques adressées à l’encontre de Facebook et, dans une moindre mesure, à Twitter. Mark Zuckerberg avait dû s’excuser le mois dernier et Twitter fermait pas moins de 201 comptes.

Google, quant à lui, a établi les liens entre certains de ces comptes et des achats de publicités sur ses propres services, sans la permission de Twitter, semble-t-il. L’enquête n’en est qu’à ses débuts, aucun chiffre n’est donc encore connu. Un groupe de chercheurs estiment en tout cas que tout ce trafic d’influence est grandement sous-estimé…

Tags :Via :Engadget
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité