#BalanceTonPorc sur Twitter : le hashtag qui règle son compte au harcèlement sexuel

Twitter

8 jours après la naissance de #MyHarveyWeinstein sur Twitter, hashtag qui a permis aux américaines ayant subi des agressions sexuelles de sortir du silence, les langues se délient à leur tour en France. Visibrain fait le point sur les statistiques

C’est grâce au hashtag #BalanceTonPorc, qui explose en moins de 3 jours sur Twitter, que les françaises vont dénoncer ces comportements abusifs, bien trop souvent banalisés par la société. 

o   159 278 messages contenant le hashtag « Balance Ton Porc » ont ainsi été publiés sur les réseaux sociaux.

o   Près de 59 000 internautes se sont mobilisés autour du hashtag.

o   Sur ces 59 000 personnes, près de 16 000 ont raconté leur agression ou harcèlement.

o   1 but commun, dénoncer les comportements abusifs de certains hommes et provoquer une prise de conscience.

1 tweet et 1 histoire font naître une solidarité inédite 

C’est Sandra Muller, journaliste pour la Lettre de l’audiovisuel, qui lance le mouvement sur Twitter, le 13 octobre 2017 à 14h06.

Mais ce n’est que 4 heures plus tard, lorsqu’elle raconte SA propre histoire de harcèlement que le hashtag va exploser.

S’en suivent des milliers de femmes qui vont à leur tour dénoncer les actes ou paroles abusifs qu’elles ont subi, générant ainsi plus de 134 000 retweets.

Top 3 des histoires les plus retweetées :

Les hommes aussi s’expriment avec #BalanceTonPorc

Contrairement à ce que l’on pourrait penser les hommes se sont sentis directement impliqués. Pas moins de 47% d’entre eux se sont exprimés avec le hashtags #BalanceTonPorc.

La pédagogie et l’éducation seraient-elles les solutions ?

La montée en puissance de ce hashtag a soulevé de nombreuses questions sur Twitter. Parmi elles, la pédagogie et l’éducation des hommes ressortent en grande partie.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité