La fibre optique pour repérer les tremblements de terre

fibre optique

Internet n'arrive pas dans nos chaumières par miracle. La majeure partie du réseau est fournie par des câbles à fibres optiques installés sous terre ou sous les mers. Pour autant, cela ne semble pas être l'unique usage de ces infrastructures. Des chercheurs de Stanford ont réussi à trouver une autre utilisation pour ces câbles, à savoir détecter les tremblements de terre. 

Il y a plusieurs façons de détecter un tremblement de terre, mais avec cette découverte récente, menée par Biondo Biondi (professeur de géophysique à l’École des sciences de la terre, de l’énergie et de l’environnement de Stanford), pourrait amplement améliorer le processus d’anticipation. 

“Nous pouvons continuellement écouter et entendre la Terre en utilisant des fibres optiques préexistantes qui ont été déployées à des fins de télécommunication.”

C’est d’ailleurs une initiative économique pour ne rien gâcher. En effet “Chaque mètre de fibre optique dans notre réseau agit comme un capteur et coûte moins d’un dollar à installer. Vous ne serez jamais capable de créer un réseau en utilisant des sismomètres conventionnels avec ce type de couverture, de densité et de prix.”

À l’heure actuelle, les séismes sont surveillés à l’aide de sismomètres plus sensibles que les fibres optiques. L’inconvénient reste que  la couverture n’est ni totale, ni donnée en termes de coûts, à installer comme à entretenir, en particulier dans les zones urbaines.

Tags :Sources :ubergizmo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité