Le son sous-marin le plus fort n’a toujours aucune explication scientifique

son sous-marin

Durant l'Été 1997, la National Oceanic and Atmospheric Administration enregistrait le bloop, un son d'ultra-basse fréquence d'une minute dont l'origine était localisée à quelques 2 400 km de la côte Sud du Chili. Ce mystérieux son n'a plus jamais été entendu.

Le bloop était tellement fort que des capteurs à près de 3 220 km ont pu l’enregistrer. Après avoir comparé les enregistrements à plusieurs bases de données, y compris à celles de l’Armée, il est apparu que celui-ci était inconnu.

Le bloop n’est pas un son d’équipement militaire, pas celui d’une baleine bleue – bien plus fort que la signature sonore de l’animal -. La théorie la plus probable, aujourd’hui, est celle d’un cryoséisme, un tremblement de glace donc, causé par un iceberg en Antarctique…

Tags :Via :Boing Boing
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité