Est-il possible que Facebook nous espionne via les micros ?

Espionnage

De nos jours, les gens sont de plus en plus préoccupés par leur vie privée sur Internet, ce qui est on ne peut plus légitime. L'on peut largement comprendre l'inquiétude grandissante au sujet de Facebook et des dernières allégations qui affirment que le site utilise le microphone des téléphones pour espionner les usagers. Allégations que Facebook vient donc de nier en bloc. Encore !

Mark Zuckerberg nous espionne, telle est la théorie du complot développée depuis un paire d’années. Selon la BBC, Facebook a été a nouveau contraint de se justifier concernant ces allégations. 

Facebook a donc fait le choix de faire une déclarations à propos de ces insinuations. Pour rappel, The Independent avait été contacté par un professeur, qui avait constaté des publicités extrêmement ciblées du réseau, alors qu’il n’avait fait que discuter avec ses élèves de certains sujets.

Nulle trace écrite, seulement une simple discussion avec un téléphone à proximité. Il n’en fallait pas plus pour acculer Facebook et l’accuser d’espionner via le micro des appareils : Facebook écoutait ​​ses conversations afin de déterminer quelles annonces pourraient l’intéresser. L’équipe de Mark Zuckerberg a déclaré à ce propos :

« Facebook ne peut pas utiliser un microphone pour renseigner le service publicitaire ou modifier le flux d’actualités. Les entreprises sont en mesure de diffuser des annonces pertinentes basées sur les intérêts des utilisateurs et autres renseignements démographiques, nullement par le biais de la connexion audio ».

Le fait est que pour pouvoir jouir de l’application, il faut autoriser l’accès au micro, ce qui porte à confusion. Pour les plus paranoïaques d’entre nous, vous pouvez facilement désactiver ledit accès au microphone dans les paramètres de votre téléphone. Le problème est résolu.

Il y a un peu d’aliénation concernant cette théorie et la puissance du réseau social et des publications ciblées ne sont pas là pour arrondir les angles. Si Facebook a effectivement développé des fonctionnalités de reconnaissance audio, elles ne sont pas encore assez abouties pour nous espionner. Seuls les algorithmes sont particulièrement bons, cernant votre âge, goûts, localisation et croisant ceux de vos proches. Il n’en faut guère plus pour proposer les produits que vous avez en tête.

Le réseau a confirmé que les équipes avaient seulement achevé les étapes initiales inhérentes à la reconnaissance vocale. Comme Alexa d’Amazon, Cortana de Microsoft ou Siri d’Apple, ce sont des assistants et non des espions. D’ailleurs, il faudrait des technologies nettement plus abouties, aptes à gérer les bruits, interférences, traiter l’information utile… Facebook n’en est pas encore à épier chacune de nos paroles, soyez en surs !

De deux choses l’une, si Facebook activait secrètement les microphones, combien y-a-t-il de chances qu’aucun chercheur en sécurité n’ait jamais détecté la manipulation ? Quant à l’autre, il suffit de couper le micro pour éviter la parano !

Tags :Sources :bbc
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité