L’intelligence artificielle pour détecter les pensées suicidaires avec de simples IRMf

cerveau IRM

Pour savoir si une personne a des pensées ou des tendances suicidaires, il existe aujourd'hui plusieurs moyens. Mais il est aussi malheureusement assez facile de passer à côté. Des outils peuvent aider. Et notamment l'intelligence artificielle.

Des chercheurs sont parvenus à mettre au point un algorithme à base d’intelligence artificielle capable de détecter des pensées suicidaires en analysant les scanners du cerveau du patient. Certains mots clef déclenchent une activité dans une zone précise du cerveau, une activité mise en évidence grâce notamment à l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf).

Pour l’heure, le système affiche 91% de réussite, mais le Dr. Marcel Just précise qu’il ne saurait offrir une quelconque garantie de diagnostic. Pourquoi ? Parce que dans leurs tests, tous les sujets étaient volontaires. Dans le monde réel, une personne qui aurait des tendances suicidaires pourrait tenter de le dissimuler.

Mieux vaut prévenir que guérir, en tout cas, et si un tel système de prévention peut permettre de sauver des vies, c’est bon à prendre, non ?

Tags :Via :Ubergizmo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité