Chloe Sullivan, Smallville, aux commandes d’une terrifiante secte sexuelle ?

Allison Mack Chloe Sullivan Smallville

Allison Mack interprétait entre 2001 et 2011 le rôle de Chloe Sullivan, la meilleure amie de Clark Kent - Tom Welling - dans la série culte Smallville. Aujourd'hui, l'actrice fait l'actualité d'une toute autre manière, elle serait aux commandes d'une terrifiante secte sexuelle.

Selon The Sun, Allison Mack est à la tête du groupe NXIVM (prononcez « Nexium »), une secte qui détiendrait près de cent femmes, esclaves du leader Keith Raniere, à Albany, dans l’état de New York. Officiellement, NXIVM propose des cours de développement personnel aux femmes. En réalité, l’organisation ferait subir des pressions psychologiques terribles sur ses membres, victimes de malnutrition et de blessures corporelles – marques au fer rouge, rite initiatique violent, etc -.

C’est Frank Parlato, ancien collaborateur de Keith Raniere, expulsé du groupe en 2007 pour avoir enquêté sur les finances de NXIVM, qui révèle cette supposée appartenance de Allison Mack au groupe. Elle y jouerait même un rôle majeur, celui de bras droit de Keith Raniere. Elle aurait ainsi créé le mouvement DOS (« Dominus Obsequium Sororium », « le maître des femmes esclaves ») où les femmes, recrutées par ses propres soins, seraient soumises à un régime strict et contraintes de courir plus de 60 km par semaine, comme elle.

Selon Frank Parlato, « Allison est à la fois victime et bourreau. Elle est victime car elle a eu un vrai lavage de cerveau de la part de Raniere, c’est son esclave. Des femmes qui se sont échappées de la secte m’ont dit qu’on leur demandait de coucher avec Raniere et qu’Allison était très jalouse. On lui ordonne de trouver à Raniere des partenaires sexuelles et elle est en conflit parce qu’elle veut vraiment être avec lui.« 

Le mois dernier, c’est le New York Times qui publiait une enquête édifiante sur Keith Raniere. Catherine Oxenberg, actrice de la série Dynastie, avait même lancé un appel pour tenter de sauver sa fille India des griffes de cet organisme. Suspecté de viols depuis de nombreuses années, Keith Raniere n’a jamais été inquiété par la justice malgré les plaintes déposés. Certaines femmes auraient même été internées en psychiatrie après s’être échappées de la secte. D’autres se seraient suicidées.

Tags :Via :Pure People
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité