Il s’injecte de l’huile synthétique pour avoir les bras de Popeye !

Kirill Tereshin injection huile bras

Kirill Tereshin, 21 ans, est un jeune fan de bodybuilding vivant en Russie. Plutôt que de passer par la case musculation et un régime riche en protéines pour obtenir de gros bras, il décidait d'opter pour l'injection de litres d'huile synthétique, le synthol.

Comme les plupart des adeptes de cette pratique, Kirill Tereshin a commencé par de petites quantités d’huile directement dans les muscles. Mais pour avoir des bras aussi gros que ceux de Popeye, il lui fallait de plus grandes quantités et des injections régulières. Après 250 mL dans ses bras, ses muscles n’avaient grossi que de 2,5 cm…

Il fallait donc augmenter considérablement les doses. Kirill Tereshin partage aujourd’hui des photos de lui avec ses 35 000 abonnés sur Instagram. Ses bras paraissent totalement disproportionnés par rapport au reste de son corps, mais cela lui importe peu. Et malgré les critiques, il réaffirme son envie de continuer les injections de synthol.

Si certains bodybuilders ont parfois recourt au synthol, c’est toujours en petite quantité, pour améliorer l’aspect de leurs muscles avant une compétition. Kirill Tereshin, lui, n’avait aucun muscle au départ. Sa folie lui aura permis de gagner 25 cm de biceps en 10 jours. Malheureusement, “pour atteindre une telle taille, il faut injecter des litres dans vos bras. C’est ce que je faisais et j’ai eu jusqu’à 40°C de fièvre, j’étais allongé au lit, j’avais l’impression que j’allais mourir, mais ensuite tout allait bien.

“Bien” n’est pas franchement le bon mot. Ses muscles sont inflammés, sa peau a craqué par endroit et n’a pas de la même couleur que le reste de son corps. Et cela pourrait être le cadet des soucis de Kirill Tereshin. Selon les docteurs, l’injection de synthol pourrait être la source d’embolie pulmonaire, de dommages nerveux, d’infections, de lipogranulome sclérosant, d’AVC ou de kystes et d’ulcères dans les muscles.

Синтол не, не слышал

Une publication partagée par k1rya26rus (@s_1_a_c_k_3_r) le 28 Oct. 2017 à 7h14 PDT

Tags :Via :Oddity Central
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. “Ses muscles sont inflammés, sa peau a craqué par endroit et n’a pas de la même couleur que le reste de son corps. Et cela pourrait être le cadet des soucis de Kirill Tereshin. Selon les docteurs, l’injection de synthol pourrait être la source d’embolie pulmonaire, de dommages nerveux, d’infections, de lipogranulome sclérosant, d’AVC ou de kystes et d’ulcères dans les muscles.”

    Bref, un mort vivant?!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité