Avoir un chien améliore votre santé cardiovasculaire

chien

Si vous appréciez la compagnie d'un chien, c'est probablement pour de nombreuses raisons. Selon une étude de chercheurs Suédois, il pourrait y en avoir une de plus à avoir un chien chez soi : une meilleure santé cardiovasculaire. Explication.

L’étude a duré 12 ans, auprès de 3,4 millions de Suédois, âgés entre 40 et 80 ans. Selon les résultats, les propriétaires de chiens avaient, en moyenne, moins de problèmes cardiovasculaires que les autres.

Plus précisément, le groupe qui montrait les meilleurs résultats en terme de santé est celui des personnes seules vivant avec un chien. Les taux de maladie cardiovasculaire les plus bas ont même été constatés chez les propriétaires de chien de chasse, comme les terriers et les retrievers.

Les données ont été récupérées depuis plusieurs bases de données. En Suède, chaque fois qu’une personne se rend à l’hôpital, de nombreuses informations sont enregistrées. Les chercheurs ont accès à ces données, anonymisées évidemment. En croisant ces informations avec le fichier nationale d’enregistrement des chiens, les chercheurs de l’Université Uppsala ont pu établir ces corrélations.

Les résultats ont montré que les propriétaires de chien vivant seuls avaient une réduction de 33% des risques de mort et de 11% des risques d’infarctus du myocarde par rapport à des personnes vivant seules sans chien.” Seul(e) avec un chien, c’est tout de même 8% de risques de moins d’avoir des problèmes cardiovasculaires que seul(e) sans chien.

Cette étude ne saurait établir une véritable relation cause à effet, simplement une corrélation. L’une des raisons serait très probablement l’exercice physique supplémentaire induite par le fait d’avoir un chien : “nous savons que les propriétaires de chien ont en général une activité physique plus élevée, ce qui pourrait être l’une des explications aux résultats observés“, expliquait Tove Fall, épidémiologiste à l’Université Uppsala. “Parmi les autres explications, un bien-être accru, des contacts sociaux plus fréquents ou même les effets du chien sur le microbiome bactérien du propriétaire.

Tags :Via :Science Alert
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité