La DARPA veut créer des plantes comme capteurs de dangers biologiques

DARPA plante capteur

Les capteurs sont aujourd'hui utilisés dans tous les domaines, y compris dans l'agriculture. Ils permettent de détecter les polluants de l'air, l'humidité du sol, etc. Les plantes sont elles-mêmes de formidables capteurs, réagissant de manière naturelle à des stimuli externes. La DARPA envisage donc de pouvoir les utiliser.

La dernière initiative de l’agence pour les projets de recherche avancée de défense américain est baptisée Advanced Plant Technologies. Ce programme vise à permettre la création de plantes génétiquement modifiées, totalement indépendantes, qui permettraient de détecter toutes sortes d’informations – les produits chimiques, pathogènes ou radiations environnants -. Ce n’est pas la première fois que cette idée est étudiée, mais cette fois, il y a la notion de plante totalement indépendante.

Si le projet aboutit, des plantes pourraient donc être dispersées un peu partout dans le monde et utilisées pour détecter, par exemple, une attaque biologique. Si vous avez des idées pour mettre en œuvre un tel projet, sachez que la DARPA accepte les idées jusqu’au 6 Décembre. Les présentations auront lieu le 12 Décembre.

Tags :Via :Ubergizmo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité