L’Islande a presque éliminé totalement le syndrome de Down, mais…

syndrome de Down trisomie 21

Dans des pays comme les États-Unis, le Royaume-Uni ou même la France, le syndrome de Down, ou trisomie 21, et les personnes qui en souffrent, est de plus en plus mis en avant, année après année. En Islande, la maladie a presque complètement disparu : en moyenne, on compte seulement 2 naissances chaque année. Mais la question fait débat...

Landspítali, l’Hôpital Universitaire National d’Islande, offre des diagnostics prénataux aux femmes enceintes depuis le début des années 2000. C’est une étape essentielle pour détecter d’éventuels problèmes chez le fœtus, y compris le syndrome de Down.

Comme les 77% de femmes en France qui choisissent d’avorter lorsque la maladie est détectée, elles sont presque 100% à le faire en Islande, ce qui explique pourquoi la trisomie 21 est extrêmement rare dans le pays. Pour le généticien Kari Stefansson, “nous avons tout simplement pratiquement éradiqué le syndrome de Down de notre société.

Contrairement aux accusations que l’on peut lire notamment sur Internet évoquant des avortements forcés et un “nettoyage social”, ces avortements résultent bien de la propre volonté de la mère. “Nous essayons d’être aussi objectif que possible dans nos conseils, mais certaines personnes iront jusqu’à dire que le simple fait de proposer le test peut pointer dans une certaine direction“, déclarait Hulda Hjartardottir, chef de l’Unité de Diagnostic Prénatal du Landspítali.

Malgré le souvent très faible pronostic vital des enfants atteints du syndrome de Down et les coûts résultant des soins, certains défendent avec véhémence leur existence. Pour eux, mettre fin à une telle grossesse serait contraire à l’éthique…

Tags :Via :Bored Panda
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ouais enfin ceux qui prônent de les laisser naître ne sont pas ceux qui doivent ensuite les élever… toujours facile de donner des leçons aux autres quand on n’est pas concerné.

  2. En fait, il y a un problèm surle titre… ça n’est pas le syndrôme qui est éradiqué, ce sont les porteurs…

    “Malgré le souvent très faible pronostic vital des enfants atteints du syndrome de Down et les coûts résultant des soins, certains défendent avec véhémence leur existence.”
    Enfin, on parle de quoi, là ?
    D’êtres humains ?
    Et si la richesse d’un pays ne peut pas être utilisée à se donner un peu d’humanité…
    Et oui, PCH2908, je sais ce dont je parle, je suis très directement concerné. D’ailleurs, je déduis de votre remarque que seuls ceux qui vontles élever peuvent se prononcer… mais ça vaut dans les deux sens, non? vous êtes donc concerné?

  3. Avez-vous déjà entendu du parler d’eugénisme !?

    Aujourd’hui on “s’attaque” aux trisomiques et demain ? Les personnes âgées, le nanisme, aux enfants porteurs d’une maladie dégénérative… Où va notre monde et vers quelles perversions est-il attiré sous le couvert d’un bien être social; vers un beau propre en ordre où tous les hommes doivent être semblables, sans tare et maladie ?

    Comme disait Coluche : Mais jusqu’où vont-ils s’arrêter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité