En Australie, les émissions de gaz à effet de serre repartent à la hausse !

gaz à effet de serre

En Australie, les émissions de gaz à effet de serre ont été les plus élevées enregistrées, selon les estimations du consultant environnemental NDEVR. Et ces émissions ont continué de progressé ces derniers mois, le trimestre passé ayant même battu le triste record établi en 2011.

Ces émissions mettent l’Australie en délicate position par rapport à ses engagements pris à Paris, et plus encore par rapport aux réductions demandées par la communauté scientifique, recommandées par la Climate Change Authority du gouvernement.

Et ces chiffres sont d’autant plus inquiétants que les investissements dans l’électricité éolienne ont plus que doublé dans les États de Victoria et de Nouvelle-Galles du Sud. Ce sont les transports qui atteignent des pics record, et plus particulièrement le diesel et l’aviation. Dans tous les autres secteurs, c’est stable, ou en très légère augmentation.

gaz à effet de serre gaz à effet de serre

Matt Drum, fondateur de NDEVR, a déclaré que les émissions de carbone ne diminueraient pas tant que des mesures ne seraient pas mises en place : “si on n’encourage pas les énergies renouvelables, la situation va empirer“.

Outre le fait que les données sont publiées par le gouvernement juste avant Noël, alors qu’elles existent depuis plusieurs mois, “cela montre que la politique environnementale de l’Australie doit être profondément remaniée.” La semaine dernière, le Conseil pour le Climat exhortait le gouvernement à mettre fin à la “censure du climat” : “À une époque où la politique sur le climat et l’énergie en Australie reste floue, il n’a jamais été aussi important de communiquer de manière transparente. […] Continuer de garder cachées les informations ne fait que soulever des questions quant à ce qu’il y a réellement à cacher. […] Depuis plusieurs années, il y a toujours eu un délai du Département de l’Environnement et de l’Énergie lors de la diffusion des chiffres de l’évaluation des émissions de gaz à effet de serre. Cela pose de sérieuses questions quant à la transparence du gouvernement fédéral sur les niveaux de pollution en Australie.

Tags :Via :The Guardian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité