Star Wars : Les Derniers Jedi, les 12 secrets de tournage sont ici !

Star Wars : Battlefront II

Star Wars : Les Derniers Jedi sort demain dans les salles obscures... En attendant et si vous vous ennuyez dans la queue (des interviews du réalisateur ici aussi), voici quelques révélations intéressantes sur le dernier opus...

C’est parti pour les révélations :

  • Lors du développement de STAR WARS : LES DERNIERS JEDI, le scénariste et réalisateur Rian Johnson s’est inspiré de films comme UN HOMME DE FER de Henry King (1949), LA MAIN AU COLLET d’Alfred Hitchcock (1955) et TROIS SAMOURAÏS HORS-LA-LOI de Hideo Gosha (1964).
  • Pendant toute la durée du tournage de STAR WARS : LES DERNIERS JEDI, le réalisateur Rian Johnson ne s’est jamais séparé de son appareil photo 35 mm. Il prenait des photos à la volée de tout ce qu’il trouvait intéressant. Il a même apposé sa signature sur le Faucon Millenium et bien sûr, a immortalisé l’événement sur pellicule !
  • Rian Johnson a fait une brève apparition dans ROGUE ONE : A STAR WARS STORY : il jouait un technicien de l’artillerie impériale à bord de l’Étoile de la mort.
  • La conception et la fabrication des décors de STAR WARS : LES DERNIERS JEDI ont été confiées au chef décorateur oscarisé Rick Henrichs. La construction a représenté une tâche colossale : 120 décors ont été érigés sur la totalité des plateaux et des backlots des studios de Pinewood, sur plusieurs plateaux aux Longcross Studios, auxquels sont venus s’ajouter deux lieux de tournage à l’étranger, à Dubrovnik en Croatie et sur la Wild Atlantic Way, la côte sauvage d’Irlande.
  • On retrouve dans le film des décors familiers comme le Faucon Millenium, le Croiseur rebelle, le hangar des Fighters, le poste de commande de la mine, les décors du Premier Ordre, le Destroyer stellaire, le Destroyer stellaire de classe Mega, et les appartements de Kylo Ren. Les nouveaux environnements et mondes créés comprennent notamment la grande île des Jedi sur la planète Ahch-To, la ville de Canto Bight, la planète Crait et la salle du trône du Suprême Leader Snoke.
  • Avant le tournage, le chef décorateur Rick Heinrichs a pu puiser dans la spectaculaire bibliothèque de références visuelles du Skywalker Ranch. À partir de cette documentation monumentale, il a constitué sa propre collection de références, elle-même considérable, pour échanger avec son équipe, ce qui leur a permis à la fois de respecter l’esthétique originale créée par George Lucas, et d’explorer de nouveaux concepts pour imaginer des mondes et environnements inédits comme le souhaitait le scénariste et réalisateur Rian Johnson.
  • Le décor du village Jedi a été conçu pour être construit au sommet d’une falaise sur la côte ouest de l’Irlande, mais les conditions pratiques, la logistique et les questions de sécurité ont rendu le tournage de certaines scènes en milieu naturel impossible. Les huttes en forme de ruche – inspirées de véritables huttes irlandaises habitées autrefois par des moines – ont donc été d’abord érigées sur le backlot des studios de Pinewood puis, une fois lesdites scènes tournées, le décor a été démonté, convoyé vers l’Irlande et reconstruit sur la falaise en Irlande.
  • L’équipe de STAR WARS : LES DERNIERS JEDI a reconstruit l’intérieur du Faucon Millenium – monté avec le plus grand soin pour LE RÉVEIL DE LA FORCE par le directeur artistique Mark Harris – sur un des plateaux de Pinewood. Cela a permis aux cinéastes des DERNIERS JEDI d’installer l’extérieur du Faucon Millénium au complet sur sa base de lancement, au bas de la pente des Longcross Studios, sous l’arbre Jedi de 19 tonnes.
  • Le décor du Casino de Canto Bight était si grand qu’il a fallu le répartir sur deux plateaux des studios de Pinewood. L’extérieur a été bâti à Longcross, et la cité médiévale de Dubrovnik a servi de doublure pour la planète Canto Bight, où est situé le Casino. La construction du décor du Casino a demandé 16 semaines de travail ; c’est un remarquable exemple de ce que pouvait donner la collaboration des différents départements.
  • Les costumes des scènes du Casino de Canto Bight ont représenté énormément de travail pour le chef costumier Michael Kaplan et son équipe. Plusieurs centaines de costumes ont été créés, tous différents les uns des autres. Ils ont nécessité à eux seuls les deux tiers du temps de préparation global de l’équipe costumes. Le seul fait de se procurer tous les tissus a demandé énormément de temps : l’équipe est allée les chercher à New York, Los Angeles, Londres et Florence.
  • Pour peupler les nouveaux mondes et les nouveaux environnements, il a fallu créer de nouvelles créatures. Le superviseur de la création Neal Scanlan et son équipe ont eu du pain sur la planche : ils ont créé 130 créatures qui jouent des rôles spécifiques à des moments précis.
  • Neal Scanlan et son équipe ont notamment créé les Porgs, qui vivent sur Ahch-To, sur l’île reculée où s’est installé Luke Skywalker. L’équipe aimait beaucoup ces petites créatures, une sorte d’adorable croisement entre un macareux, une chouette et un bébé phoque. Tout le monde avait envie d’en adopter un !
Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité