Au Japon, des chercheurs mettent au point un verre qui se répare tout seul

verre auto-réparant Japon

L'écran en verre fissuré ou cassé sur un smartphone est probablement l'un des accidents les plus fréquents aujourd'hui dans la vidéo d'un téléphone. Si les fabricants essaient de les rendre le plus résistant possible, aucun n'est infaillible. Mais la situation pourrait changer grâce à des chercheurs Japonais.

Le Professeur Takuzo Aida et son équipe à l’Université du Japon ont développé un verre capable de se réparer de lui-même. Le concept n’est pas nouveau mais cette fois, le résultat est très prometteur. La substance est baptisée “polyéther thiocarbamide”. Elle a la dureté du verre avec la faculté très intéressante que, lorsque deux morceaux sont pressés l’un contre l’autre, ceux-ci ne forment plus qu’un après un court instant.

Pour l’heure, les matériaux auto-réparants sont capables de réparer des égratignures superficielles, laissant de côté tout dégât plus profond. Mais avec le “polyéther thiocarbamide”, on pourrait imaginer réparer un écran brisé.

Cette découverte est tout à fait fortuite, les chercheurs tentaient de mettre au point un nouveau type d’adhésif. Nul ne sait, pour l’heure, si les scientifiques ont l’intention de commercialiser ce matériau mais à voir les possibilités offertes, on ne peut qu’espérer que ce soit le cas…

Tags :Via :Ubergizmo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité