À 16 ans, il attaque sa mère en justice pour avoir publié des photos de lui sur Facebook

Facebook

Publier des photos de ceux qu'on aiment, a fortiori de nos si mignonnes petites têtes blondes, sur les réseaux sociaux, dont Facebook, est devenu monnaie courante. Cela étant dit, ceci peut avoir des conséquences légales plutôt fâcheuses. Pour preuve, cette affaire en Italie.

L’année dernière, un jeune Italien de 16 ans a attaqué sa propre mère en justice au motif qu’elle publiait constamment des photos de lui sur Facebook sans son consentement. Pour le garçon, cela avait un impact considérable sur sa vie sociale, lui faisant même envisager d’aller dans un lycée aux États-Unis pour “recommencer”.

Le 23 Décembre 2017, la juge Monica Velletti, à Rome, se prononçait en faveur de l’adolescent et ordonnait à la mère de supprimer toute les références à son fils sur le réseau social d’ici le 1er Février 2018 ou de s’exposer à une amende de 10 000€. Pour l’avocat Giuseppe Croari, elle avait violé les termes et conditions de Facebook en publiant des photos de son fils, celui-ci pouvait tout à fait faire valoir ses droits sur ces données.

Selon les media italiens, le garçon et sa mère sont en conflit ouvert depuis que les parents ont divorcé. Après la séparation, la mère aurait commencé à publier des photos et nombre de détails sur la vie personnelle de son fils, “presque de manière compulsive“.

Tags :Via :Oddity Central
  1. MES QUI A PRIX 7 PLEIN T0T SERIEUX ?
    … C LUI KILL FAUX C0N DAMNEE…
    … M0I, JE LUI C0LLERAI DES D0MMAGE & INTERETS ASS FILS INGRAT….

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  2. C’est lui qu’il faut condamner ? Et pour quel motif ? C’est un crime de vouloir préserver sa vie privée ? Sa mère a fait ça sans lui demander son avis ! Elle a amplement mérité ce qui lui arrive ! Il n’y a aucune ingratitude là-dedans ! Ça voudrait dire qu’il aurait dû la laisser faire pour la remercier de tout ce qu’elle ce qu’elle aurait fait pour lui ?? N’importe quoi !! En attendant allez donc apprendre à écrire au lieu de dire des âneries !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité