Quand l’application de sport Strava dévoile accidentellement des bases militaires secrètes

application sport Strava

De nombreuses applications de sport utilisent le GPS pour permettre à leurs utilisateurs de suivre précisément leurs sorties. C'est une bonne chose pour celles et ceux qui veulent s'améliorer avec le temps mais l'application Strava pourrait accidentellement avoir dévoilé des bases militaires secrètes ce faisant.

Strava a été conçue pour les amateurs de jogging/running. Les utilisateurs peuvent créer une carte de tous les endroits où ils sont passés. Dans un article de The Washington Post, on apprend que cette carte aurait révélé certaines choses qu’elle n’aurait pas dû. Une “fuite” qui se trouvait dans la “Global Heat Map“, disponible depuis l’année dernière et qui montre les endroits les plus empruntés par ses utilisateurs sur une période de deux ans.

Récemment, certains se sont aperçus que cette carte révélait des endroits secrets. En Irak et en Syrie, notamment, des positions de bases militaires américaines, secrètes ou non, étaient ainsi mises en évidence de par l’activité physique des soldats qui utilisaient Strava.

L’Armée américaine a déjà fait part de son intention d’enquêter sur le sujet. Strava, de son côté, a publié le communiqué suivant : “Notre global heat map représente une vue globale et anonymisée de plus d’un milliard d’activités chargées sur notre plateforme. Celle-ci ne prend pas en compte les activités marquées comme privées et celles dans les zones définies comme privées par les utilisateurs. Nous nous engageons à aider les utilisateurs à mieux comprendre nos paramètres pour leur donner le contrôle sur ce qu’ils partagent.

Tags :Via :Ubergizmo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité