La NASA teste des ailes pliables pour ses vols supersoniques

NASA avion supersonique

Les avions capables de modifier l'angle de leurs ailes en vol ont la possibilité d'évoluer bien plus vite dans les airs. La NASA conduit actuellement une série de tests sur des ailes pliables à volonté, et les avantages en terme d'aérodynamique sont nets.

Ce genre de technologie existe depuis longtemps mais dans la version de la NASA, point de système hydraulique. C’est un matériau réagissant à la température, un alliage à mémoire de forme plus précisément, qui officie. Lorsqu’il est chauffé, l’alliage se tord et fait plier les ailes, jusqu’à 70° vers le haut ou vers le bas.

Ces ailes pliables donneraient à des avions de ligne la faculté de s’adapter à des conditions de vol différentes. Les pilotes auraient alors davantage de contrôle sur leur appareil et ce dernier pourrait même consommer moins de carburant. Les avions supersoniques, eux, en tireront bien plus encore, comme l’explique Matt Moholt, directeur du projet Spanwise Adaptive Wing :

Il y a beaucoup d’avantages à plier l’extrémité des ailes vers le bas, pour “surfer la vague”, dans un vol supersonique, y compris, évidemment, la réduction de la traînée. Cela pourrait conduire à des vols offrant de meilleurs rendements. Grâce à cela, nous pourrions passer à la prochaine génération de vol supersonique, en réduisant la traînée et en améliorant les performances, en passant de vitesses subsoniques à des vitesses supersoniques. Ceci est possible grâce à l’alliage à mémoire de forme.

L’équipe va poursuivre le développement de cette technologie jusqu’à ce que les ailes puissent se plier vers le haut et vers le haut durant un même vol. Pour l’heure, elles sont bloquées vers une seule direction, les ingénieurs devant modifier le matériel chaque fois qu’ils souhaitent tester les ailes dans l’autre sens. Les prochains tests de vols, avec cette nouveauté, sont prévus pour l’Été 2018.

Tags :Via :Engadget
  1. Il serait bien de relire avant de publier , à moins que ce ne soit encore un copier coller comme l’article bidon sur la cigarette électronique …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité